PUBLICITÉ

Stax SRM-400S : nouvel ampli de milieu de gamme pour propulser les mythiques casques électrostatiques

Stax SR 400S 01

Le monde de l'amplificateur pour casque électrostatique est vraiment à part. Les problématiques de tension et d'impédance, entre autres, font qu'on ne conçoit pas ces électroniques de manière traditionnelle. En tant que spécialiste du casque électrostatique, Stax s'est depuis le début attelé à concevoir des amplificateurs pour les épauler. Son tout nouveau SRM-400, qui se place dans le milieu de gamme de la marque - toutes proportions gardées (car le tarif reste très élevé) - s'affiche comme un successeur du SRM-353X. Un modèle tout en transistors FET (transistors à effet de champ), légèrement amélioré.

LA SUITE APRÈS LA PUB

>>> TROUVER UNE OFFRE, COMPARER LES PRIX pour les Stax SRM-400S

 

Toujours compact et rétro

Le SRM-400S s'inscrit dans une gamme inaugurée il y a des dizaines d'années, laquelle affiche presque invariablement le même design. Proche de la référence plus haut de gamme SRM-700T testée avec le casque SR-009s (voir notre test coup de cœur), le SRM-400S est l'archétype du modèle d'apparence rétro.

Stax SR 400S

Pourtant, au milieu de ce conservatisme, Stax annonce avoir retravaillé ce châssis en aluminium, plus épais et plus rigide, dans le but de réduire les effets des vibrations externes. Ses dimensions en font un produit qui peut parfaitement trouver sa place sur un petit bureau (pas trop étroit) : 195 x 102 x 376 mm (l x h p) pour un solide poids de 3,4 kg.

Stax SR 400S 02

Ce genre d'appareil ne se destine pas à être un vrai centre de contrôle, c'est pourquoi ses connectiques vont au plus simple. Elles se composent d'une entrée en double XLR 3 broches, d'une entrée en RCA et d'une sortie en RCA (sortie parallèle). En façade prennent place deux prises pour casques électrostatiques, ainsi que le large potentiomètre caractéristique des amplis Stax. Le bouton marche/arrêt est toujours accompagné d'une petite LED qui permet de visualiser l'état de polarisation des lampes.

LA SUITE APRÈS LA PUB

 

C'est la FET

Stax ne révolutionne pas le genre avec ce modèle, mais améliore l'expérience du SRM-353X sur quelques points. Ainsi le SRM-400S est-il toujours un amplificateur à couplage direct (ampli DC), méthode permettant de conserver une architecture assez simple, avec un minimum de résistances et de condensateurs. Mais surtout, cette méthode d'amplification est la seule vraiment taillée pour amplifier un signal continu et très basse fréquence.

Son architecture repose sur l'utilisation de transistors à effet de champ (FET), avec une structure Dual-FET en étage d'entrée et simple FET en étage d'amplification. Comme c'est le cas avec le modèle plus haut de gamme SRM-700T, tous les transistors FET sont sélectionnés par paire afin d'être parfaitement accordés entre les canaux gauche et droit.

Stax SR 400S 03

Le SRM-400T embarque un nouveau transformateur, développé pour le SRM-500T. Celui-ci intègre des câblages dédiés pour les circuits basse tension, en plus des traditionnels câblages pour circuits haute tension.

Décrit comme encore plus équilibré que le SRM-353X, tout en conservant son dynamisme et sa sonorité "haute résolution", l'amplificateur SRM-400S est annoncé au prix de 121 000 yens (taxes incluses) au Japon, soit environ 920 euros. Un tarif qui, avec les coûts d'importation et les quelques certifications européennes, sera forcément plus élevé une fois chez nous, le précédent SRS-353X s'affichant à environ 1 400 euros.

Spécifications

  • Type : amplificateur pour casque électrostatique
  • Architecture : DC, étage d'entrée en Dual-FET, étage de sortie en FET
  • Réponse en fréquence : DC – 90 kHz
  • Gain : 60 dB
  • THD : 0,01 % (1 kHz/ 100 V)
  • Impédance d'entrée : 50 kOhms (RCA), 100 kOhms (XLR)
  • Tension de sortie max : 400 VRMS
  • Tension de polarisation : 580V continu
  • Température de fonctionnement : entre 0 et 35°C
  • Entrées : XLR et RCA
  • Sorties : 2 sorties casque électrostatique, RCA
  • Consommation : 30 W
  • Dimension : 195 x 102 x 376 mm (l x h p)
  • Poids : 3,4 kg
  • Prix (Japon) : 121 000 yens

Acheter en ligne

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Stax

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus