PUBLICITÉ

IIconi : objet musical d'esprit vinylique non identifié ?

iiconi cadre smartphone contenu Grand Prix Benjamin Biolay Copie

La start-up française Iiconi commercialise des « objets musicaux connectés » comme elle les nomme, à mi-chemin entre musique dématérialisée et support physique. L’idée est plutôt originale et ouvre surtout la voie à de nombreuses possibilités en matière de contenus additionnels.

>>> ACHETER EN LIGNE sur le site de la FNAC

LA SUITE APRÈS LA PUB

 

Le fondateur d’Iiconi a eu cette idée en partant d’un constat : on offre de moins en moins de musique. Car si les consommateurs ont tendance à délaisser les supports physiques, il ne leur vient pas pour autant à l’idée d’offrir des abonnements pour écouter de la musique en streaming… D’où l’idée de mixer cadeau physique (en l’occurrence qui adopte le format tendance du vinyle) et musique dématérialisée. Le fondateur d’Iiconi, Aymeric Béguin, ancien dirigeant de label qui a également travaillé chez Smartbox, a été rejoint dans l’aventure par d’autres anciens dirigeants de labels, professionnels du disque, spécialistes du marketing et des nouvelles technologies. L’entreprise a lancé ses premiers objets musicaux fin 2020. 

iiconi 3cadres sur mur

iiconi cadre mains Melody Nelson Serge Gainsbourg

Des contenus additionnels évolutifs

Les albums Iiconi se présentent sous la forme de belles pochettes de vinyles, mais ne renferment pas de galette noire. Ils contiennent en revanche une puce NFC qui donne accès à divers contenus, via une application. D’abord, l’album, bien entendu, disponible en téléchargement dans sa version deluxe. Mais également d’autres contenus présentés sous diverses formes : textes, audio, vidéos (concerts, interviews, clips, archives…), photos… L’entreprise promet que chaque album est accompagné de plusieurs heures de contenus triés sur le volet. Et que ces contenus peuvent évoluer ; ils seraient même régulièrement enrichis. Autre point important : Iiconi négocie des partenariats et achète les droits des contenus utilisés. D’où le nombre d’albums pour l’instant commercialisés, qui peut sembler assez mince (il y en a sept), mais on peut imaginer qu’il s’agit d’un travail de longue haleine. La musique et la plupart des contenus peuvent être téléchargés, afin que l’utilisateur en profite même hors ligne. Les contenus de chaque objet sont en outre accessibles sur 5 appareils différents (smartphone, tablette, ordinateur…).

Albums « mythiques », numérotés

Pour ses premiers objets sortis juste avant Noël 2020, Iiconi a choisi des albums emblématiques, représentant tous les styles : Miles Davis, Maria Callas, Alain Bashung, Serge Gainsbourg ou encore Lady Gaga. Les objets sont des éditions limitées et numérotées. Ils se présentent sous la forme de cadres (en ABS recouverts d’une plaque en aluminium imprimée) de 30 cm et épais de 14 mm, fournis avec un pied amovible. Ils peuvent ainsi être exposés sur une étagère, sur un meuble ou accrochés au mur, voire rangés avec une collection de vinyles. La pochette est imprimée avec des « encres végétales en sublimation HD ».
Les objets musicaux connectés Iiconi sont vendus au prix de 59,90 € et disponibles à La FNAC. (voir les offres et comparer les prix)

LA SUITE APRÈS LA PUB

iiconi cadre table basse Ascenseur Miles Davis

RS AA copie


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



IIconi

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus