Wilson Audio SabrinaX : l'américain fou de l'audio High-End booste sa célèbre enceinte colonne

Wilson Audio SabrinaX ONmag 01

Qui dit Wilson Audio dit esprit incontrôlable de la Hifi. Le constructeur, dont les enceintes sont renversantes en matière de design et d'architecture sonore, fait également partie des moins timides en termes de tarification. Haut de gamme et pourtant accessible à l'échelle de la marque, la Sabrina est une petite merveille d'enceinte 3 voies, au catalogue depuis quelques années maintenant. Sans disparaître, cette référence va accueillir une fausse jumelle améliorée, la SabrinaX, qui pioche abondamment ses technologies dans des produits indécemment plus dispendieux.

Un totem triple voies en version ++

Partant sur la même base générale que la Sabrina, la SabrinaX va énormément profiter des avancées apportées par des modèles plus High-End. En tête des petits emprunts, une enceinte totalement folle à plus de 330 000 $ : la Chronosonic XVX.

La SabrinaX conserve une topologie trois voies et affiche des dimensions de 96,5 x 30,5 x 39 cm (h x l x p) pour 50,8 kg (par enceinte).

Si la Sabrina classique utilisait le matériau phare de Wilson Audio, le X-Material, sur quelques petites parties seulement, la SabrinaX l'exploite pour l'entièreté de son coffrage. Pour rappel, le X-Material est un élément composite formé sous haute pression, assemblage de minéraux, de polymère, de papier et de carbone. De quoi réduire sensiblement les vibrations et, selon la marque, largement améliorer l'énergie dans le bas-médium. Cela passe aussi par un alourdissement de la structure (50 kg pour la SabrinaX contre environ 42 kg pour la Sabrina), le X-Material étant sensiblement plus dense que la fibre de bois constituant l'essentiel de la Sabrina.

Wilson Audio SabrinaX ONmag 07
Le coffrage brut montre assez clairement la différence entre une SabrinaX (à gauche) et une Sabrina (à droite).

Wilson Audio a également revu les transducteurs. La gestion des aigus est par exemple confiée à un tweeter Convergence Synergy MK5 issu de la Chronosonic XVX ; il s'agit d'une référence de 1" (2,54 cm) avec membrane en soie tissée.

Les basses fréquences puisent leur inspiration dans la Sasha DAW, une sorte de Sabrina version XL, avec un woofer de 8" (20 cm) composé d'une membrane en pulpe de papier. La charge du woofer, de type bass-reflex, passe par un tube arrière repensé et usiné dans de l'alliage d'aluminium T6-6061.

Wilson Audio SabrinaX ONmag 02

On ne note pas de changement sur le haut-parleur de médiums, un transducteur de 14,5 cm avec membrane en pulpe de papier. Petite spécificité de Wilson Audio : le constructeur utilise un évent arrière, destiné à l'aération de ce haut-parleur.  

L'exploitation des technologies de la Chronosonic XVX concerne également son filtrage propriétaire. Ici, la marque réorganise cet élément clé, en intégrant notamment des AudioCapX, condensateurs à multi-enroulements développés pour son enceinte High-End. Par rapport à des condensateurs plus conventionnels, ils présentent l'intérêt d'abaisser encore le bruit de fond.

Wilson Audio SabrinaX ONmag 03

La connectique, une simple paire de borniers (pas de bi-câblage), reprend là encore les mêmes éléments que ceux de la Chronosonic XVX, ainsi qu'une option avec connecteurs de type banane. Le dernier emprunt concerne l'utilisation des mêmes pointes de découplage en acier.

Comme souvent, les qualités techniques et musicales de cette enceinte ne sont pas vraiment perceptibles à travers ses caractéristiques, certes dignes d'un modèle haut de gamme mais pas dithyrambiques pour autant.

La réponse en fréquence est annoncée à 31 Hz – 23 kHz, déjà impressionnante pour un woofer de "seulement" 20 cm, l'impédance nominale est de 4 Ohms (min de 2,6 Ohms à 135 Hz) et la sensibilité de 87 dB / W (mesurée à 1 m de distance). Sans être un monstre énergivore, la SabrinaX demande tout de même une puissance minimum annoncée de 50 W.

Wilson Audio SabrinaX ONmag 06

Comme toujours chez Wilson Audio, plusieurs coloris seront disponibles :

  • les couleurs standard : carbone, quartz (proche d'un brun clair) et gris galaxie ;
  • des couleurs optionnelles avec traitement laqué spécial : ivoire, noir diamant, satin écarlate.

Wilson Audio SabrinaX ONmag 05

Les Wilson Audio SabrinaX sont disponibles à 24 000 euros (la paire) en coloris standard et à 25 400 euros (la paire) avec des couleurs optionnelles. Bien que son tarif soit très élevé, cette enceinte est loin d'atteindre les sommets tarifaires de ses aînées. Mais surtout, l'utilisation de technologies déjà développées pour ces dernières lui permet de profiter de l'essentiel de leurs qualités, pour un prix moindre.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Wilson Audio

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework