icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

64Audio A18S : des écouteurs très haut de gamme et technologiques, pour l'artiste ou l'audiophile

64Audio A18S ONmag 2

Lancé en tant que 1964 Audio il y a plusieurs années, 64Audio a débuté en reprenant plus ou moins des designs existants (à des tarifs moindres) pour développer ensuite, peu à peu, ses propres architectures d'écouteurs intra-auriculaires. Loin d'être un simple assembleur, la marque 64Audio a mis au point un certain nombre de technologies propriétaires, qui lui permettent de batailler dans le haut de gamme, voire le très haut de gamme. Ses derniers modèles en date, les A18S, proposent d'aller extrêmement loin dans l'audiophilie, tout en s'adressant aux artistes.

Une architecture sonore impressionnante

Contrairement à bien des modèles haut de gamme actuels, les 64Audio A18S - et la gamme A en général - conservent l'approche moulée à l'empreinte de l'oreille. Destinée aux audiophiles mais surtout aux musiciens, cette adaptation à la morphologie unique du porteur assure une meilleure isolation, une meilleure tenue et un meilleur couplage acoustique.

Avant d'évoquer les spécificités, relevons l'architecture audio générale, tout simplement impressionnante. Modèles 4 voies, les A18S n'intègrent pas moins de 18 transducteurs à armature équilibrée par oreillette, répartis comme suit : 8 pour les basses, 8 pour les médiums, 1 pour les haut-médiums, 1 pour les aigus. Les transducteurs de basses et de médiums sont montés en groupes, ce qui améliore sensiblement la distorsion et la reproduction de la scène sonore.

64Audio A18S ONmag 1

Cette disposition à 18 transducteurs et 4 voies permet de couvrir une réponse en fréquence de 10 Hz à 20 kHz, ce qui est parfaitement crédible sur des écouteurs intra-auriculaires haut de gamme, dont les topologies multivoies permettent de dépasser l'immense majorité des casques audio en extension de fréquence.

La sensibilité reste assez faible pour des écouteurs, 64Audio annonçant 106 dB/mW, mais l'impédance nominale est de seulement 8 Ohms. Cette impédance étant très faible et non linéaire de par la nature même des transducteurs, l'utilisation sur des sorties audio différentes (particulièrement vrai pour un artiste) peut engendrer quelques différences sonores (les systèmes ne sortant pas nécessairement la même tension, cela peut impliquer des variations dans la réponse en fréquence, surtout si l'impédance est faible).

 

Sécurité et technologies

C'est pour combler ce problème d'impédance que la marque propose son système propriétaire LID (Linear Impedance Design), qui a pour objectif de corriger les écarts d'impédances. Cela permet ainsi de conserver une même signature sonore, quelle que soit la source.

Mais ce n'est pas tout, puisque les 64Audio A18S reprennent également les bonnes idées des A18T, leurs équivalents sans LID. Technologie propre à la gamme A, le système Apex permet, grâce à un piston acoustique placé à l'arrière de l'écouteur, de libérer la pression interne. L'utilisation d'écouteurs très isolants crée une surpression sur les capillaires de l'oreille, ce que le module permet de réduire au maximum en "libérant l'air". Chaque modèle est livré avec deux jeux de pistons Apex, l'un isolant de 15 dB, l'autre de 20 dB.  

64Audio A18T ONmag 1

Second système sous forme de principe englobant : le 3D Fit. Celui-ci s'appuie sur les avancées récentes de l'impression 3D pour prendre en compte au maximum la forme de l'oreille de l'utilisateur, allant du scan 3D de l'empreinte de l'oreille jusqu'à l'impression de l'entièreté de la coque.

Enfin, 64Audio intègre ici un transducteur propriétaire, le Tia. Déjà présent dans ses modèles très haut de gamme Tia Trio et Tia Forte, le Tia est un transducteur à armature équilibrée dit Tubeless (sans tube). Ainsi, au lieu de reprendre un transducteur classique avec son système de petite cavité et de tube, la marque laisse le modèle totalement ouvert et le place dans une chambre acoustique imprimée en 3D. Sur le papier, ce procédé procure un son beaucoup plus aéré, même si le transducteur demande plus de place.

Les 64Audio A18S ne se destinent pas à toutes les bourses ; ils sont annoncés à 3 000 $, sans compter le coût d'une prise d'empreinte.

Source : 64audio.com


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: 64audio

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework