icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Audio-Technica : 3 casques Hifi à la noblesse boisée et des écouteurs très haut de gamme 100% titane

ath awas 03

Pour la marque Audio-Technica, le CES n'est pas seulement le moment de dévoiler ses nouveautés au grand public, c'est également l'occasion de rappeler son immense savoir-faire en Hifi. Bien que le constructeur semble un peu à la traîne sur le très haut de gamme, rivalisant difficilement avec les transducteurs dynamiques ultra modernes de Focal ou l'avancée inarrêtable des modèles orthodynamiques, il conserve cette patte inimitable et toute japonaise. Audio-Technica cultive ainsi cet amour du bois précieux même dans ses créations les plus récentes. La cuvée 2020 est plutôt riche, avec pas moins de 3 casques d'orientation haut de gamme dont un produit nomade, ainsi que des écouteurs hybrides assez impressionnants.

Bois précieux dans mon salon

Ne remettant pas à plat sa gamme de salon, Audio-Technica se propose d'étoffer son haut de gamme avec l'ATH-AWAS et l'ATH-AWKT. Nous passerons sur les dénominations, toujours infiniment compliquées chez les marques japonaises.  

Le plus haut de gamme est l'ATH-AWKT. Tout en présentant une version moderne de son duo arceau/repose-tête, ce casque rappelle immanquablement les anciennes références comme l'ATH-W5000 et son bois de cerisier très sombre.

ath awkt 03

Ici la promesse est encore plus luxueuse, puisque ce nouveau casque utilise de larges coques en Kokutan (dans le texte), à savoir de l'ébène noire parsemée de rayures marron. La très grande densité de ce bois lui permet d'atténuer particulièrement bien les éventuelles résonances.

La partie sonore est assurée par un transducteur de 53 mm avec circuit magnétique en Permendur (alliage fer-cobalt) et se logeant dans une bride en titane. Le tout utilise le système de double chambre acoustique propriétaire DADS (Double Air Damping System) afin d'absorber l'onde arrière et réduire au maximum le phénomène d'ondes stationnaires. La marque annonce une réponse en fréquence de 5 Hz – 45 kHz, un peu délirante par rapport aux capacités réelles d'un transducteur dynamique.

ath awkt 04

Luxe oblige, le casque utilise des coussinets et bandeaux en cuir de mouton, ainsi que du magnésium pour la structure. L'ATH-AWKT fonctionne avec une connectique coaxiale en Y, le casque étant livré avec un modèle à terminaison jack 6,35 mm (asymétrique), et un modèle avec terminaison XLR 4 broches (symétrique). Pour se démarquer un peu plus, l'ATH-AWKT est livré dans une boîte en bois. Ce casque sera disponible d'ici le mois mars, son prix étant annoncé à pas moins de 1 900 $.

Un peu moins haut de gamme, l'ATH-AWAS se pare d'une très belle robe vermillon qu'il tient de ses coques en bois de cerisier du Japon (ayant subi une accentuation de leur coloration). Ses transducteurs de 53 mm utilisent une membrane avec surcouche en carbone amorphe (Diamond-Like Carbon), une base carbonée proche du graphène, mais utilisée depuis plus longtemps et donc éprouvée. L'ATH-AWAS n'est d'ailleurs pas le premier casque auquel la marque applique ce traitement haut de gamme. La réponse en fréquence est tout aussi étrangement étendue que celle de l'ATH-AWKT : 5 Hz – 42 kHz.

ath awas 02

L'ATH-AWAS utilise le même système de câblage que l'ATH-AWKT et sera lui aussi livré avec un modèle jack 6,35 mm et un modèle XLR 4 broches. Sa structure est exactement la même que celle de son grand frère, utilisant cette petite touche de magnésium qui permet de garder une certaine légèreté. 

L'ATH-AWAS sera lui aussi disponible en mars ; son prix US étant annoncé à 1 400 $ tout de même.

 

Rutilant comme une guitare électrique

 ath wp900 03

L'ATH-WP900 occupe un autre secteur beaucoup plus délaissé en ce moment, celui du casque nomade filaire haut de gamme. Perpétuant la tradition des ATH-ESW9, ESW10, ESW11 ou encore du modèle titane ATH-ES10, ce grand casque nomade choisit de combiner ultra audiophilie et look de guitare électrique façon Sunburst (dégradé de clair à plus sombre en partant du centre) rappelant les mythiques Gibson Les Paul. Bien sûr ce design divisera, mais il y a quelque chose d'assez grandiose dans ce traitement de l'érable flammé utilisé pour les coques. Le look évoquant une guitare n'est d'ailleurs pas un hasard, puisque le bois a été sélectionné par le luthier japonais Fujigen.

Ce casque utilise lui aussi des transducteurs de 53 mm (malgré des coques un peu plus petites) avec traitement au carbone amorphe de sa membrane. Encore plus ambitieuse (ou irréaliste), la réponse en fréquence est alors annoncée à 5 Hz – 50 kHz. Les transducteurs sont légèrement inclinés et utilisent un système de PCB monté directement au centre du transducteur (derrière le circuit d'aimantation) et non sur l'anneau extérieur, afin d'optimiser la circulation de l'air. Ce système était déjà présent sur le MSR7 par exemple.

ath wp900 01

Lui aussi destiné aux sources très haut de gamme, il sera livré avec un câble à terminaison jack 3,5 mm, et un câble avec terminaison jack 4,4 mm (symétrique). S'il ne peut pas se plier, l'ATH-WP900 peut parfaitement se mettre à plat afin de prendre place dans sa housse dédiée.

Disponible dès janvier, cet alléchant casque haut de gamme est annoncé à 650 $.

 

Faux push-pull hybride et multivoie

ath iex1 03

Ecouteurs intra-auriculaires ne reprenant aucune topologie connue (du moins chez les grandes marques), les ATH-IEX1 sont de petits bijoux usinés dans du titane, un matériau extrêmement difficile à travailler de la sorte. Ce seul point pourrait déjà suffire à en faire des écouteurs haut de gamme, mais leur architecture audio est bien plus folle. Ce modèle hybride, que l'on pourrait qualifier de 2.5 voies, se compose ainsi : 1 transducteur dynamique large-bande de 9,8 mm, un transducteur de 8,8 mm fonctionnant en radiateur passif, 2 transducteurs à armature équilibrée montés en paire pour la reproduction des très hautes fréquences.

ath iex1 09

Ainsi les ATH-IEX1 utilisent-ils un transducteur large-bande de 9,8 mm pour assurer la reproduction de presque l'entièreté du spectre audio, sans doute de manière à éviter les quelques problèmes liés au montage multivoie. Celui-ci est appuyé par une membrane passive montée en opposition (un genre de montage push-pull, mais avec un transducteur actif sur les deux) afin de jouer le rôle de radiateur ; une sorte de voie supplémentaire sans vraiment en être une. Cela permet une assise un peu plus importante dans les basses par rapport à un montage en simple transducteur, et n'est qu'une simple variante d'un bass-reflex. Enfin, les transducteurs à armature équilibrée sont d'après la marque montés comme des super tweeters. Un super tweeter se charge généralement des fréquences supérieures à 20 kHz, dont l'intérêt est donc sujet à discussion. La réponse en fréquence annoncée demeure de la même trempe que celle des casques précédents : 5 Hz – 50 kHz.

Ces écouteurs très haut de gamme sont livrés avec un câble jack 3,5 mm et un câble jack 4,4 mm.

Disponibles dès le mois de janvier, les ATH-IEX1 voient leur tarif grimper à pas moins de 1 200 $.

>>> RETROUVEZ TOUTES LES ANNONCES DU CES 2020 


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Audio-Technica, CES2020

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework