PUBLICITÉ

KornHent : I'artisanat français au service d'enceintes Hifi pavillonnaires très haut de gamme

KornHent 1

Nées de l'esprit de l'iconoclaste Marc Henry, les enceintes pavillonnaires KornHent rappelleront à certains un modèle que nous avions présenté il y a maintenant 10 ans : les Grande Castine, petites œuvres d'art mais avant tout chef-d'œuvre sonore. Développé à la fois par Marc Henry et Hugues Borsarello (fondateur de Bors Audio) le système était résolument High End, propulsé à un tarif d'environ 60 000 euros la paire. Prometteuses mais peinant à trouver leur public, les Grande Castine laissent au présent le soin de leur rendre hommage et de perpétuer leur héritage grâce aux KornHent. Réminiscences moins onéreuses mais très proches dans l'idée, les KornHent sont tout aussi folles et impressionnantes, mais plus brutes et plus abordables. Pourquoi ne pas rêver d'une petite propriété pavillonnaire ?

De l'origine des esgourdes

L'histoire de KornHent ("voie du pavillon" en breton) ne démarre pas immédiatement dans le sillage des Grande Castine.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Ayant roulé sa bosse dans le milieu audiophile, depuis les années 1990 Marc Henry s'est intéressé à la construction de pavillons acoustiques, une passion qui a fait la joie de quelques utilisateurs lui achetant parfois ses créations. L'homme ne s'arrête pas à une simple approche, mais s'amuse au fil des années à imaginer et développer des systèmes deux, trois et même quatre voies grâce à l'utilisation de divers pavillons dans un même système, que ce soit dans une configuration en filtre passif ou en filtre actif. Sommet de ses expérimentations et de son savoir-faire, le système Grande Castine a été une sorte de consécration. Consécration en demi-teinte puisqu'elle s'est arrêtée aux portes du succès.

KornHent grande castine
Modèle Grande Castine, un très très haut de gamme tout en luxe.

Cette expérience passée, Marc Henry se réoriente vers un autre de ses amours électroacoustiques : le microphone, et plus spécifiquement le microphone à lampes, avec la création en 2011 de l'Atelier Du Microphone. La société assure restauration de modèles anciens mythiques, modification et amélioration de microphones actuels, mais également création de microphones à tubes qui, selon Marc Henry, sont au-dessus des modèles à transistors.

S'éloigner pour mieux revenir

Mais le passé est tenace, et en 2017, une rencontre décisive avec un ingénieur du son rennais tombé sous le charme d'un des rares exemplaires de Grande Castine le replonge dans le grand bain pavillonnaire. L'ingénieur du son, sans doute échaudé par le tarif du système, demande à Marc Henry de construire un ensemble similaire mais plus abordable. Pari tenu, et après plus d'un an et demi de travail, Marc Henry lui livre ce qui allait devenir le système KornHent.

KornHent 7
Les KornHent en mode monitoring de studio.

Plus simple ? Oui en apparence, en tous cas moins luxueux, plus artisanal, presque bricolé à première vue. Mais cette simplification cache un point crucial, les KornHent ne sont pas des versions simplifiées des Grande Castine, mais justement, d'après Marc Henry, des améliorations. Au chapitre des nouveautés : le pavillon de grave plus court descend plus bas ; le grand médium descend mieux et supporte de plus forts volumes sonores, l'aigu est beaucoup plus fin, monte plus haut, et rayonne sur un angle plus large. De même, la fusion entre les voies a encore progressé.  

LA SUITE APRÈS LA PUB

Les matériaux en revanche sont volontairement plus bruts et la structure épurée, ce qui permet d'atteindre un prix de vente beaucoup moins élevé.

Loin d'être un simple projet sans lendemain, KornHent va devenir une nouvelle marque et un véritable renouveau de la Grande Castine, avec des années de recul et de réflexion en plus. Finitions plus simples afin de ne pas alourdir le tarif de base, et plus de réseau de distribution (tout en vente directe). KornHent ne revoit pas à la baisse l'ambition de son aïeule mais Marc Henry a fait évoluer son produit avec pragmatisme. De plus, l'arrivée de ses enfants dans l'entreprise - qui prennent notamment en compte l'aspect commercial - l'aide à mieux canaliser sa créativité.

Rêve triple pavillonnaire presque à portée de bourse

À la fois marque et système, KornHent remet au goût du jour le principe de triple pavillon. Ainsi dans ce système, trois modèles vont-ils chanter ensemble, voire quatre si l'on compte le caisson de basses (qui n'est pas un pavillon).

Premièrement vient un très imposant pavillon de "haut grave" en contreplaqué de hêtre de 30 mm d'épaisseur (24 plis), lequel est destiné à accueillir un boomer de 30 cm et à la reproduction de la gamme de fréquences 80 – 500 Hz. Descendre plus bas aurait été possible, mais en augmentant de manière très importante les dimensions du pavillon. Ainsi configuré, le modèle est annoncé comme délivrant un son très propre, dynamique, et facile à lier au pavillon suivant.

KornHent 4

Le pavillon suivant est conçu pour un transducteur de médium à chambre de compression de type 2 pouces. Il est fabriqué en plâtre céramique fibré. Son diamètre de 80 cm à l'extrémité le rend lui aussi particulièrement impressionnant. Il se destine, dans la configuration proposée par la marque, à la bande de fréquences 300 - 3000 Hz, mais peut potentiellement monter plus haut.

LA SUITE APRÈS LA PUB

KornHent 3

Enfin, le reste des fréquences est assuré par le petit pavillon suspendu, pour tweeter à chambre de compression de 1 pouce, lui aussi en plâtre de céramique. Plus petit que le pavillon d'aigu utilisé sur la Grande Castine, il s'annonce comme plus étendu dans le haut du spectre, tout en améliorant la dispersion. Ce pavillon 1" est livré avec un système de dispersion arrière des vibrations.  

KornHent 5

En plus des trois pavillons, il existe également un subwoofer (optionnel) très atypique. Ce subwoofer n'est pas un caisson de basses puisqu'il s'appuie sur un système de baffle ouvert et une très large membrane plane, mise en mouvement par un boomer électrodynamique. Légèrement suspendu, l'ensemble diminuerait au maximum les vibrations dans le sol et les effets de traînages propres aux caissons de basses habituels. Il est ainsi possible de l'utiliser dans une pièce sans que les tremblements propres (très basses fréquences) aux caissons classiques ne se diffusent plus loin. Les voisins apprécieront. 

KornHent 6
Un subwoofer vraiment atypique et encore plus artisanal, mais surtout très plat.

L'acquéreur a le choix, il est possible d'acheter chaque produit à la paire, ou en tant que système KornHent plus ou moins poussé. Ce dernier se décline alors en 3 ensembles possibles :

LA SUITE APRÈS LA PUB
  • Pavillons et structures seuls, sans les haut-parleurs, ni le caisson de basses, pour un prix de 7 500 euros
  • Système KornHent V1 : pavillons et haut-parleurs de série, câblage et filtres standard, sans caisson de basses. Il reste possible d'améliorer encore ce système en demandant d'autres haut-parleurs par exemple. Le prix de base s'élève ici à 10 000 euros.
  • Système KornHent V2 : même configuration, mais avec caisson de basses, un haut-parleur de 30 cm sur-mesure pour le pavillon de graves, un câblage interne par la marque Absolue Créations, et un système de filtrage amélioré. En outre, le système KornHent V2 est réglé à domicile pour une intégréation optimale dans la pièce d'écoute. 14 000 euros.

KornHent 2

Quant aux composants séparés, il faut compter :

  • 3 200 euros pièce pour le pavillon de haut grave
  • 1 850 euros pour le pavillon de médium
  • 1 200 euros pour le pavillon d'aigu
  • 890 euros pour le caisson de basses

Destiné à s'inscrire dans le temps, l'écosystème KornHent est conçu pour être amélioré sur la durée, que ce soit au niveau des haut-parleurs, des transducteurs à compression, mais également du filtrage, des câbles, et des éléments antivibratoires. Un ensemble atypique dans l'univers Hifi mais très attirant.

Site : kornhent.bzh


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PATFH, KornHent

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus