PUBLICITÉ

Disquaires de Kuala Lumpur (4) : Crossroads Records, le boss du vintage en rock & folk

09 vinyle disquaire malaisie crossroads

« La majorité de mes clients sont des audiophiles. C’est ici que vous trouverez les labels et enregistrements rares, de collection... ». Nous avons surpris Hafeez Rachid, qui tient Crossroads Records avec sa femme - et sa fille qui court entre les rayons, en pleine installation de ses bacs. « Le magasin est en perpétuelle évolution, j’ai un stock immense. Je nettoie, je change les pochettes internes, je plastifie, il faut fixer les prix... ». Les disques s’entassent presque à l’infini, sous les bacs et dans une pièce à côté.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Une clientèle de collectionneurs audiophiles exigeants

Difficile à trouver, mais non loin de la station de Monorel Surian, Crossroads Records se trouve à l’étage d’une clinique vétérinaire et dans le même bloc qu’une école musulmane. À l’écart des centres d’activité de la ville, la boutique reçoit surtout sur rendez-vous une clientèle de collectionneurs exigeants et compte un petit espace d’écoute avec des enceintes de bibliothèque Rogers sur pieds, une platine Technics et un tuner radio vintage Pioneer. Hafez Rachid est un ancien steward, qui profitait de ses vols vers l’Europe, le Japon et les États-Unis pour s’adonner à sa passion de collectionneur de sillons noirs anciens et de posters de groupes de rock. « Des clients prennent rendez-vous avec moi pour se procurer des disques avec le célèbre macaron à six yeux (six-eye, ndlr.) de Columbia, ainsi que des disques rares de musique classique. Ce sont généralement des gens qui ont chez eux des systèmes Hi-Fi très gros et coûteux ».

Une sélection axée Rock & Folk avec aussi du Blues et du Classique

Le magasin vend uniquement des occasions, en pop, rock et folk. Quelques bacs proposent également de la country et du blues ainsi que de la musique classique. Hafez Rachid nettoie des vinyles sur sa propre machine à laver les disques, et fixe les prix en fonction de ce que les vinyles lui ont coûté. « Si cela vient d’un débarras, je ne vendrai pas les disques très cher. Après si ce sont des imports que je me suis fait envoyer, il y a des frais d’expédition. Cela coûte aussi de l’argent si je suis allé chercher le disque moi-même à l’étranger, donc certains enregistrements vont être vendus 200 Rm (42 €) ». En Malaisie, toutes les importations d’une valeur supérieure à 500 Rm (106 €) sont taxées, ce qui a aussi une incidence sur les prix. Pour les disques qui présentent des rayures ou d’autres défauts ne permettant pas une bonne lecture, des bacs à part indiquent un prix de 10 Rm (2 €).

00 vinyle disquaire malaisie crossroads

Des posters et des magazines vintage pour les fans

Hafeez Rachid vend des disques, mais collectionne aussi les posters et les magazines. « Certains n’ont jamais été ouvert, c’est presque du new old stock ». On trouve affichés au mur et sur des étagères des numéros spéciaux de magazines venus de divers pays. Les affiches des rares concerts en Malaisie de groupes mythiques comme les Guns N' Roses sont aussi en vente aux côtés de livrets anciens des Beatles ou des Rolling Stones. On se croirait presque dans un fonds d’archives, avec un guide qui ne tarit pas de détails et d’histoires sur son stock.

01 vinyle disquaire malaisie crossroads

Infos pratiques

LA SUITE APRÈS LA PUB
  • Adresse : Crossroads Records, Palm Spring @ Damansara Shop Lot, Lot C- Seksyen 13, 106, Jalan PJU 3/31, Kota Damansara, 47810 Petaling Jaya, Selangor, Malaisie
  • Métro : Surian (Ligne Sungai Buloh–Kajang) – mieux vaut y aller en taxi et utiliser les transports ferrés sur le chemin du retour en demandant des indications.
  • Téléphone : (+60) 11-6319 8478
  • Facebook : facebook.com/crossroadsrecordsmy/


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Vinyle

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus