Yamaha flambe à l’IFA avec des enceintes bibliothèques HiFi, NS-5000, très haut de gramme

NS5000 Yamaha enceinte HiFi luxe

Yamaha nous avait habitués à des enceintes plutôt grand-public avec des prix relativement accessibles, y compris dans sa gamme pro. L’IFA 2016 marque, pour le géant japonais du divertissement, un nouveau de cap, puisqu’il y dévoile un modèle trés attendu des audiophiles, la NS-5000 annoncée à 15 000 € la paire.

Leur forme et leur conception sont directement issues de l’enceinte professionnelle Yamaha 1000 M des années 1970. Elles font également penser aux enceintes Monitor de JBL (voir article ON Mag).

Un châssis laqué, en bois de bouleau d’Hokkaido

Pour le châssis de ces enceintes, Yamaha a choisi un bois contreplaqué issu du bouleau d’Hokkaido, la grande île la plus septentrionale du Japon. Un châssis solidement monté grâce à des entretoises triangulaires et renforcé par des barres transversales internes qui minimisent les vibrations parasites. Le contreplaqué est fini avec la laque caractéristique des pianos Yamaha sur toutes les faces de l’enceinte, qui atteignent 20 mm d’épaisseur, et jusqu'à 29,5 mm pour la cloison frontale.

Des membranes de haut-parleur en Zylon les plus solides du monde

L’enceinte NS-5000 de Yamaha fonctionne en configuration 3 voies : un tweeter, un haut-parleur de médium et un woofer dont la bobine pèse plus d’1,5 kg. Les trois transducteurs disposent d’une membrane faite dans le même matériau, du poly(p-phénylène-2,6-benzobisoxazole) dit PBO, un polymère développé au Japon depuis les années 1980 et commercialisé sous le nom de Zylon.

Il compterait parmi les matériaux en fibres organiques les plus solides au monde, résistant très bien aux plis ou aux coupures. Les haut-parleurs de médium et d’aigu sont montés dans des chambres anti-résonnances, et les deux évents de la charge principale, dont un en spirale sont également optimisés pour éliminer les résonances de tubes.

Un câblage et des composants internes de haute qualité

Les Yamaha NS-5000 sont dotées de condensateurs et selfs Mundorf fabriqués en Allemagne. Le câblage interne est simple et direct, avec des composants de filtrage en circuits imprimés double face avec des lignes de cuivres épaisses de 140 micromètres. Le tout est logé entre des matériaux absorbants optimisés pour éliminer au maximum toute vibration parasite.

Avec un poids unitaire de 35 kg, les enceinteshaut de gamme Yamaha NS-5000 seront disponibles en coloris piano noir brillant, en février 2016, au prix de 15 000 € la paire.

www.yamaha.com


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Yamaha, IFA2016

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework