PUBLICITÉ

Test casque Grado SR325 : c'est dans les vieux pots que l'on fait la meilleure musique

Grado SR325 OnTopAudioGoldAward 2016

Grado fait partie des marques historiques du marché des casques, appréciées de longue date par de nombreux audiophiles à travers le monde. Le SR325 est une des meilleures références de son catalogue. Il n'est pas nouveau, mais a récemment bénéficié de petites modifications et améliorations.

LA SUITE APRÈS LA PUB

---------
Ce test a été publié dans notre
guide casques et écouteurs 2016.

Retrouvez tous nos tests dans nos guides d'achat.
---------

Ce casque dont la dernière version, sortie en 2014, est la SR325e, reprend le design et la construction habituelle des casques Grado, qui leurs donnent ce fameux look "so vintage". Il est le sommet de la série Prestige, qui constitue l'entrée de gamme, connue pour le bon rapport qualité/prix de ses produits, du fabricant de Brooklyn (États-Unis).

Son slogan : "Less Bling, More Zing"

Son bandeau appui-tête est habillé d'un cuir véritable de qualité, annoncé comme résistant à la Brylcreem, une sorte de brillantine ! À ses deux extrémités, de grosses tiges métalliques, réglables en hauteur, supportent les écouteurs et leur permettent de pivoter sur 360°. Ces écouteurs ont des coques en aluminium usiné, avec finition satinée et noir granité, qui ajoute une touche "roots" à l'esthétique du SR325. Leurs coussinets sont directement taillés dans de la mousse alvéolaire. C'est un peu rudimentaire, mais comme le casque est assez léger (moins de 250 g) il est finalement agréable à porter.
Les coques sont ouvertes à l'arrière par des grilles métalliques. Les transducteurs sont des modèles de 50 mm de diamètre, propres à Grado et assemblés dans ses ateliers à Brooklyn.
Enfin le câble de raccordement en Y, relie les deux oreillettes, et mesure environ 2,5 m. Il est assez épais, car intégrant pas moins de huit conducteurs indépendants. Il a le défaut de ne pas être amovible. Il aurait été pratique de pouvoir le remplacer par un cordon plus court et fin pour un usage en déplacement. Certes, le SR325 n'est pas un casque nomade, car il n’est livré avec aucun accessoire et ses oreillettes à charge ouvertes laissent passer les bruits extérieurs. Mais son poids plume, ainsi que la possibilité de le ranger "à plat", donne envie de l'emporter partout avec soi.

Grado SR325e 3

Grado SR325is on ear

Grado SR325

LA SUITE APRÈS LA PUB

À l'écoute : on aime, on adore… et on en redemande

D'autant qu'à l'écoute, le SR325 est toujours un des casques les plus agréables de sa catégorie de prix. Dès les premières notes de musique, il attrape les oreilles et ne les lâche plus. Le son est chaleureux, aéré, ample tout en restant bien défini. Le SR325 est capable de beaucoup d'énergie et de vitalité tout en offrant des timbres très doux.

Sur le morceau "Take me to Church" de Hozier, la restitution est enlevée, rythmée et dynamique. Les timbres ont beaucoup de matière tout en restant légers. On ne ressent aucune agressivité, la transcription n'est pas non plus "à l'eau de rose". Le côté Rock, un peu sombre de la chanson ressort très bien.

Idem sur "Stay with Me" ou "I’m not the only One", ces chansons mille fois passées en radio et sur les playlists de hits, trouve avec le SR325 une autre dimension. Le sujet reste, au premier degré, un peu mièvre, mais il gagne ici beaucoup en caractère. Avec ce casque Grado, le travail des musiciens et de la production musicale devient beaucoup plus intéressant. La prise de son de la batterie, sur "Stay with Me", notamment de sa grosse caisse, le suivi rythmique de la basse et l'espace qui s'ouvre sur les chœurs lorsqu'arrive le refrain, sont admirablement restitués. Idem pour l’intro de batterie de "I’m not the only One" l’acoustique et les réverbérations sont superbes de même que le jeu mélodique du piano. La voix n’est pas trop présente, mais avec une très belle définition. Le son est doux, posé, chaleureux, propre, mais pas trop. Il ne tombe pas dans le sirupeux. Il reste assez viril et bien matérialisé.

Nous avons écouté bien d'autres styles de musique avec le Grado SR325. Dans tous les cas, il nous a ravis. Certes, ce n'est pas le casque le plus fonctionnel, mais il est fait pour durer et dans sa catégorie, il est toujours une référence absolue et incontournable.

Le Grado SR325 en images

Spécifications

  • Type : casque ouvert, circum-auriculaire
  • Haut-parleurs : 50 mm dynamiques
  • Réponse en fréquence : 18 Hz à 24 kHz
  • Sensibilité : 99,8 dB SPL/mW
  • Puissance admissible : n.c.
  • Impédance : 32 Ω
  • Câble : 2,5 m
  • Accessoire fourni : aucun
  • Poids : 245 g
  • Prix officiel : 435 €

Notre avis :

  • Polyvalence : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
  • Confort/Ergonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)
  • Qualité de construction : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge(5/5)
  • Son : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)
  • Intérêt : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge(5/5)

Acheter en ligne

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus