Enceinte High End Dynaudio Evidence Platinum : nouvelle démonstration de savoir-faire

Dynaudio-Evience-Platinium-ouverture 

Un tout premier prototype de l’Evidence Platinum fut montré en 2012 au salon High End de Munich en Allemagne et après les réactions enthousiastes des visiteurs, des distributeurs, des revendeurs et de la presse, Dynaudio a décidé de transformer le concept en réalité. Le prototype de l’époque a été encore amélioré et la production dans l’usine de Skanderborg au Danemark a commencé en novembre 2012, marquant ainsi la naissance de la Dynaudio Platinium que nous vous présentons plus en détail ici.

Dynaudio-Evience-Platinium-line-arayL’histoire de la série Evidence de Dynaudio commence il y a 12 ans avec le modèle Master, un monstre de 140 kg, conçu en trois parties distinctes pour des raisons simples d’installation comme de résultats sonores. Puis vint le modèle Temptation, un modèle beaucoup plus abordable en prix tout en conservant l’âme technologique de son aînée. Le modèle Platinum se glisse entre ces deux modèles, mais avec aussi un certain nombre de nouveautés concernant les haut-parleurs, le filtrage et le montage mécanique de l’ensemble, un aspect ô combien décisif dans la réalisation d’une enceinte. Tous ces points d’améliorations viennent des efforts incessants d’optimisation que fournit Dynaudio, une marque qui ne s’endort jamais sur ses lauriers. L’Evidence Platinum est d'une esthétique particulièrement raffinée, elle sait marier avec un rare bonheur la rectitude des lignes et certains arrondis qui en font une sculpture à elle toute seule.

Des technologies ultra optimisées

L’Evidence  Platinum combine en effet les technologies innovantes de contrôle de la directivité Dynaudio (DDC) avec des haut-parleurs les plus avancés technologiquement de la société (les boomers sont nouveaux), des composants de filtre sélectionnés avec le plus grand soin et un niveau d’optimisation de tous ces paramètres poussés à son paroxysme. Le placage de bois soigneusement sélectionné, anobli avec une laque type piano, est souligné par des parties en aluminium aux lignes sensuelles, qui donnent un air à la fois noble et intemporel à ces enceintes. Inutile de préciser que les ébénisteries sont entièrement fabriquées dans l’usine du Danemark avec le soin le plus extrême pour obtenir la qualité de finition finale que l’on voit sur les photos.
Le résultat est le fruit de tout un processus de montage avec des renforts intérieurs, les meilleurs placages comme d’ailleurs le choix des matériaux amortissants qui séparent la partie centrale des deux caissons de grave situés de part et d’autre de cette dernière.

Une ébénisterie monobloc, mais triptyque

Les Evidence Platinum sont construites comme les Temptation, c’est-à-dire à partir d’un seul bloc et non en trois compartiments totalement séparés et assemblés lors de l’installation, comme sur l'Evidence Master. Mais il n’empêche pas moins que les trois parties de l’enceinte restent totalement indépendantes mécaniquement les unes des autres. Nous avons un compartiment central, qui intègre de façon symétrique deux tweeters Esotars2, que rejoignent en haut et en bas deux transducteurs de médium nouvelle génération de 15 cm. Il est essentiel de souligner que la plaque de réception de ces transducteurs est formée à partir d’un bloc d’aluminium de 4 cm d’épaisseur usiné dans la masse, et qui clôt un coffret totalement indépendant. Le choix du métal a été guidé par deux raisons. Tout d'abord, la pression de serrage des tweeters par exemple sur cette plaque est extrême, car d’après Dynaudio et malgré des niveaux sonores impressionnants, ces derniers ne pourraient bouger même pas d’un micron. D’autre part, et toujours en rapport avec les niveaux sonores atteints, l’aluminium sert aussi de stabilisateur de température pour tous ces transducteurs. Pour finir, cette plaque d’aluminium est profilée pour permettre une fuite harmonieuse des ondes vers l’arrière sans effet de rebond, effet de bord ou réflexions parasites.
Les éléments du filtre sont, eux aussi monté dans un compartiment totalement séparé afin d’éliminer toutes vibrations sur les composants, vibrations parasites dont nous connaissons les mauvaises répercutions sur leurs caractéristiques électriques, donc leur sonorité.
De part et d’autre du caisson central, nous en avons deux autres qui abritent les quatre woofers. Un système d’amortissement spécial entre ces 3 parties (même s’ils appartiennent à une seule unité) a été élaboré pour s’approcher de la parfaite division physique des caissons du modèle Master.

Dynaudio-Evience-Platinium-tweeter

Dynaudio-Evience-Platinium-tweeter-esotar2

Dynaudio-Evience-Platinium-baffle-medium-tweeter

Haut-parleur d’aigu Esotar2 dernière génération

Les Evidence Platinum bénéficient de la toute dernière version du fameux et désormais mythique haut-parleur d’aigu Esotar, une des valeurs intemporelles de Dynaudio. Ce tweeter, à dôme souple en tissu et enduit, dépasse facilement les 28 kHz sans aucune distorsion et sans les résonnances parasites habituelles que beaucoup de constructeurs essaient de réduire par divers procédés. La conception de base de ce fameux tweeter Dynaudio se passe de tout cela.
L'Esotar2 est capable de gérer plusieurs milliers de watts sans broncher tout en conservant sa délicatesse et sa précision, qualités qui ont fait sa renommée à travers la planète que ce soit auprès du grand public ou du monde professionnel.
Le circuit magnétique de ce tweeter est amorti en interne pour absorber entièrement l’énergie dissipée à l’arrière du dôme. Le suffixe 2 de cet Esotar correspond à un tout nouvel enduit du dôme afin de lisser encore plus sa courbe de réponse en fréquence. Comme nous le voyons sur les photos, le serrage se fait par l’arrière et est renforcé par des barres en métal. C’est la raison pour laquelle, aucune vis n’est visible à l’avant de l’enceinte.

Dynaudio-Evience-Platinium-medium

Haut-parleurs de médium : nouveaux modèles à membrane MSP

Là aussi, nous retrouvons deux nouveaux haut-parleurs de médium. Il s’agit de deux 15 cm avec membrane en MSP (un polymère chargé de silicate de magnésium), un matériau mis au point par Dynaudio pour marier faible masse, rigidité élevée et propriétés d’amortissement idéales.
Le positionnement géométrique des deux haut-parleurs est optimisé afin que leurs lobes de directivité soient parfaitement adaptés aux fréquences à restituer. La disposition en ligne, symétrique par rapport aux tweeters, augmente de façon significative la bonne mise en phase de ces quatre haut-parleurs. Là aussi, la fixation mécanique à la plaque d’aluminium est idéale, aucun risque que ces haut-parleurs ne bougent.

Dynaudio-Evidence-Platinum-woofer

Quatre haut-parleurs de grave pour plus de rapidité

Viennent ensuite quatre nouveaux woofers de 18 cm (18W75) eux aussi avec membrane en MSP pour des questions de cohérence sonore.
Pour rappel, le modèle Dynaudio Temptation possède des 17 cm contre des 18 pour la Platinum. Le placement symétrique, en ligne verticale, mais surtout la taille de ces quatre haut-parleurs de graves offrent une plage dynamique plus élevée et une réponse plus rapide si typique à des cônes plus légers et plus petits (contrairement à un woofer unique, mais intrinsèquement plus lent, car ayant une inertie plus grande, quatre haut-parleurs de moyenne taille fonctionnant en tandem vont offrir un temps de réponse beaucoup plus rapide). Mais surtout, ils seront beaucoup plus faciles à contrôler et les évents situés à l’arrière ont été façonnés pour éliminer toutes résonances et bruits d'écoulement d'air nuisibles.

Dynaudio-Evience-Platinium-filtre

Un filtre hautement sophistiqué

Comme le reste de l’enceinte, le filtre a été revu et adapté au Platinum. D’abord totalement isolé dans un compartiment en aluminium placé à l’arrière de celui qui contient les quatre haut-parleurs médium/aigu. Les circuits du filtre en fibres de verre renforcées ont été aménagés avec des pistes de cuivre généreuses et sont connectés aux bornes de sortie (WBT NextGen) avec une sélection de câbles en cuivre ultra purs (OFC). Les capacités sont des modèles Solen très haut de gamme avec des résistances céramiques, ou encore des bobines à air. Tout cela répondant à une technologie baptisée DDC.

La technologie DDC : s’affranchir de l'acoustique de la pièce d’écoute

Ce système de filtrage répond parfaitement à la technologie propriétaire dite DDC de Dynaudio. Elle consiste en un réglage extrêmement fin en fonction de la géométrie de montage en ligne de tous les haut-parleurs. Le principe DDC réduit les réflexions sonores sur le plancher et le plafond de n'importe quelle pièce d'au moins 75 % par le biais de la correspondance exacte des réponses en phase des transducteurs, et, par conséquent permet d’atteindre un rayonnement sonore centré verticalement vers l'auditeur. Le DDC réduit essentiellement les problèmes d’acoustiques des pièces d’écoute sans poser les problèmes d'altération du signal audio que pourraient générer des appareils électroniques de correction de pièce. N’entrant pas dans le secret des Dieux, nous n’en saurons pas plus sur ce procédé exclusif.

Dynaudio-Evience-Platinium-spike

Montage mécanique du socle

L’Evidence Platinum a été conçue dans les moindres détails. Intégrés à l'intérieur de la plinthe massive, nous trouvons quatre pieds très élaborés. À la base, un cylindre en aluminium hyper solide est boulonné solidement sur le socle, l'utilisation de l'aluminium et la forme spéciale de ces pièces contribuant à une meilleure isolation. Ce cylindre abrite une pointe en acier trempé, qui, grâce à un filetage fin à une extrémité, permet un réglage optimal pour une mise à niveau parfaite de l’enceinte. Des petites plaques en laiton sont disponibles pour accueillir ces pointes en acier, et ce suivant la nature du sol de la pièce d’écoute (deux sets sont compris avec l’enceinte). Le mouvement de chaque membrane des haut-parleurs sera donc parfaitement maîtrisé et ne risque pas (ce qui serait le cas si l’enceinte n’était pas aussi stable) d’apporter des colorations indésirables.

Le tour de France des Dynaudio Evidence Platinum

Ces Dynaudio Evidence Platinum seront en démonstrations dans plusieurs villes de France durant l’année. Déjà le week-end des 6 et 7 juillet avec le revendeur de Reims Berlioz dans une salle de concert de la ville, ensuite et au cours du salon High End de Paris les 28 et 29 septembre, elles seront en écoute chez le revendeur parisien Acoustic Gallery, et enfin les 26, 27 et 28 octobre à Besançon chez Audio Fidélité. Des démonstrations à ne pas manquer.

Spécifications techniques

  • Rendement : 89 dB
  • Puissance admissible : 550 watts
  • Impédance nominale : 4 ohms
  • Réponse en fréquence : 28 à 25 kHz +/- 3 dB
  • Filtrage : 6 dB par octave
  • Dimensions : 1940 x 390 x 510 mm (HxLxP)
  • Poids : 115 kg
  • Prix : 64 200 € la paire (finitions noire laquée, Rosewood laquée, Bordeaux laquée, Mocca laquée et d’autres sur demande)

Site constructeur : www.dynaudio.com
Information importateur IHT Services : www.ihtservices.eu

Dynaudio-Evience-Platinium-finish


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework