PUBLICITÉ

Yamaha série S3000 : ampli Hi-Fi et lecteur CD haut de gamme avec une touche d'élégance vintage

yamaha-S-3000-ouverture

"Lorsqu'un piano Yamaha voit le jour, il est le fruit d'une synergie parfaite entre une technicité avancée et de fortes compétences artistiques. Ce piano façonné par Yamaha est capable de reproduire un son parfait, fidèle à l'image et aux émotions que le pianiste souhaite véhiculer..." C'est ainsi que débute le communiqué de presse annonçant la naissance de la série S3000 de Yamaha. La volonté de la marque est donc claire, réinvestir le créneau de la Hi-Fi haut de gamme et le marché audiophile. Pour ce faire, les moyens déployés semblent à la hauteur des ambitions.

Si le marché de la Hi-Fi traditionnelle de début et milieu de gamme souffre beaucoup de la crise, de la concurrence des produits audio multimédia, de la mode du tout portable et connecté, en revanche la Hi-Fi haut de gamme, le High End se portent encore plutôt bien. Par ailleurs, alors que de plus en plus d'appareils sont en mesure de lire des fichiers venus du web ou de l'informatique, on constate aussi un regain d'intérêt pour les disques vinyles et les produits vintage ou néo-rétro.
C'est en essayant de faire la synthèse de tous ces paramètres que Yamaha vient d'annoncer la naissance de ses électroniques de la série S3000 dont nous avions pu voir quelques maquettes lors de salons fin 2012. Cette série comprend pour l'instant deux modèles : l'amplificateur A-S3000 et le lecteur de CD/SACD avec entrée USB, CD-S3000. On ne connait pas encore la date de disponibilité ni les prix de ces appareils (cela ne saurait tarder), mais les premières informations techniques et images dévoilent une qualité de conception de très haut niveau.

LA SUITE APRÈS LA PUB

ampli-yamaha-a-s3000

Ampli intégré stéréo Yamaha A-S3000 : des vumètres pour la forme et des Mos-Fet pour le son

Par son look intemporel, l'intégré Yamaha A-S3000 rappel des créations des années 70 et fleure bon une époque ou les appareils étaient construits pour durer plusieurs décennies. L'aspect pratique n'a pas ici été sacrifié sur l'autel du minimalisme audiophile, au profit des performances sonores. Le Yamaha A-S3000 est doté de superbes vumètres à aiguille, d'un gros potentiomètre de volume et de larges boutons permettant d'ajuster : le grave et l'aigu, la balance, la sélection des sources ou du groupe d'enceintes (A, B ou A+B), le niveau de sortie de la prise casque, la sensibilité de l'entrée phono (MM ou MC). Il est aussi livré avec une télécommande, mais celle-ci est (il faut l'avouer) beaucoup plus tristounette.
La face arrière de l'appareil est également assez riche. On note la présence d'une entrée pour platine vinyle, de deux entrées sur prises symétriques XLR, d'une entrée directe vers les étages de puissance et d'une sortie préampli. Aucune entrée numérique n'est disponible (il faudra pour cela se tourner vers le lecteur CD-S3000) tandis que les bornes des enceintes sont de magnifiques pièces de métal usiné et plaquées or.
La façade du Yamaha A-S3000, comme son capot, est constituée d'un épais panneau d'aluminium usiné, tandis que les flancs semblent être en bois avec finition laque piano. Le châssis repose sur de solides pieds amortissant intégrants des pointes de découplage.
L'intérieur est tout aussi somptueux que l'extérieur, avec une disposition totalement symétrique des circuits pour les voix gauche et droite. Les composants sont visiblement triés sur le volet. Un contre-châssis, des compartiments et des entretoises cuivrés permettent d'éviter les interférences entre les différentes sections. Yamaha annonce avoir pris des "mesures anti-vibratoires extrêmes" et cherché à conserver le trajet du signal audio le plus court possible.
Les circuits d'alimentation principale s'appuient sur un transformateur toroïdal massif et quatre capacités de filtrage de très forte valeur. Enfin, les étages de puissance adoptent une topologie "symétrique flottante" propre à Yamaha à partir de transistors Mos-Fet. Ils développent 2 x 100 watts sous 8 ohms et 2 x 160 watts sous 4 ohms en régime continu.

L'extérieur et l'intérieur de l'ampli intégré Yamaha A-S3000 en images

Spécifications du Yamaha A-S3000

  • Puissance nominale : 2 x 100 watts sous 8 ohms, 2 x 160 watts sous 4 ohms
  • Puissance max. : 2 x 170 watts sous 4 ohms (1 kHz, 0,7 % DHT) ou 2 x 130 watts sous 8 ohms et 2 x 210 watts sous 4 ohms (norme JEITA) et jusqu'à 300 watts par canal sous 2 ohms
  • Facteur d’amortissement (8 ohms, 1 kHz) : 250
  • Sensibilité/impédance d'entrée : 200 mV/47 k-ohms (CD), 2.5 mV/47 k-ohms (Phono MM), 100 μV/50 ohms (Phono MC)
  • Réponse en fréquence (-3 dB) : 5 Hz à 100 kHz (Ligne), 20 Hz à 20 kHz (Phono)
  • Dérive d'égalisation RIAA (20 Hz–20 kHz,) : +/-0,5 dB (MM et MC)
  • Rapport S/B : 103 dB (Ligne), 93 dB (MM), 85 dB (MC)
  • Dimensions : 435 x 180 x 464 mm
  • Poids 24.6 kg

lecteur-yamaha-cd-s3000

Lecteur Yamaha CD-S3000 : convertisseur Sabre 32 bits, compatibilité SACD et entrée USB haute résolution

Il va de soi qu'avec ses beaux vumètres, l'intégré A-S3000 sera la star de ce couple d'électroniques Hi-Fi haut de gamme. Mais sur le plan technique, le lecteur CD-S3000 est également fort intéressant. Premièrement parce qu'il sait lire les SACD. Ensuite, parce qu'il possède plusieurs entrées numériques, dont un port USB que l'on peut brancher directement à la sortie d'un ordinateur. Enfin, parce que sa qualité de construction le place parmi les plus belles platines audionumériques universelles du moment.
L'appareil reprend le même type de châssis que l'A-S3000. Au centre est installée une mécanique complètement blindée, entièrement retravaillée par Yamaha, avec de chaque côté deux circuits d'alimentation indépendants équipé chacun d'un transformateur toroïdal à capot cuivré, digne de figurer dans un petit intégré stéréo.
La conversion est confiée à une puce ESS Sabre 9018, très prisée dans le monde audiophile actuellement, pouvant travailler sur huit canaux jusqu'à 32 bits et prendre les signaux DSD natifs jusqu'à une fréquence de 1,536 MHz. Pour les entrées numériques destinées aux sources externes, Yamaha n'indique pas quelle résolution maximale est acceptée, mais il précise que l'entrée USB (DAC USB) est compatible avec les flux audio en haute résolution.

LA SUITE APRÈS LA PUB

L'extérieur et l'intérieur du lecteur Yamaha CD-S3000 en images

Spécifications du Yamaha CD-S3000

  • Compatibilité du lecteur de disque : SACD, CD, CD-R/RW (MP3, WMA), USB
  • Ratio Signal/Bruit : 116 dB(A)
  • Dimensions (L x H x P) 435 x 142 x 440 mm
  • Poids 19,2 kg

http://fr.yamaha.com/


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus