Enceinte Trenner & Frield Duke : un diamant brut en hommage au musicien du même nom.

trenner-duke

Le constructeur d’enceintes acoustiques autrichien Trenner & Frield s’est fait largement remarquer lors du CES (Consumer Electronics Schow) à Las Vegas en 2011 avec un modèle très haut de gamme : the Duke (en hommage à Duke Ellington). Conçu à la base pour une utilisation professionnelle et plus particulièrement pour ses propres enregistrements comme une sorte de microscope sonore, le modèle Duke est suivi par toute une gamme d’enceintes destinées au grand public.

Décrivons un peu ce système hors norme qui surprendra au premier coup d’œil par une sorte de diamant posé en son sommet. Les Duke sont des enceintes à 4 haut-parleurs disposant chacun d’un coffret individuel pour des questions évidentes d’isolation mécanique. Tout en haut, comme perché sur une montagne, nous avons un montage tout à fait particulier de deux tweeters dont le premier, monté à l’horizontale, est conçu à partir d’une membrane 4.4 cm en titane couplée à un pavillon et un moteur à aimant néodyme que surmonte un second tweeter avec diaphragme de 1.9 cm de diamètre en diamant (monté à la verticale) face à gros cristal taillé (d'origine Swarovski). Ce montage unique promet une diffusion à 360° dans la pièce d’écoute avec une bande passante très étendue : 60 kHz. Ce haut-parleur, sorte de super tweeter, est d’ailleurs proposé seul au prix de 2 000 € la paire.

trenner-crystal-tweeter

Cette pièce, unique en son genre, est posée sur un caisson bass-reflex dédié aux fréquences médiums. Là, nous trouvons un transducteur de 20 cm de diamètre avec membrane en papyrus, spécialement fabriqué pour Trenner & Frield. Le filtrage est passif contrairement au traitement des deux modules grave et câblé en Cardas. Grâce à un montage souple, mais prenant en compte une bonne évacuation des vibrations, il est possible de régler physiquement la position de ce coffret par rapport aux deux autres. Ainsi, on obtiendra un alignement temporel des fréquences en provenance des différentes parties qui composent ce système. C’est un point crucial dans l’élaboration d’une grosse enceinte multivoie, notamment au niveau de l’image stéréophonique et de la cohérence générale. Des décalages altèrent le timbre général, réduisent la dynamique et brouillent l’établissement d’une bonne image stéréophonique. À ce niveau de technologie, c’est essentiel.

Le registre grave est lui divisé en deux compartiments renfermant chacun un transducteur de 30 cm de diamètre (membrane en papier renforcée par fibre de verre), conçu en collaboration avec la société SB Acoustics. Mais c’est plutôt les caissons et leurs ouïes sur les côtés qui intriguent. C’est, d’après les concepteurs, un montage hybride entre technologie bass-reflex et pavillon d’expansion. Il y a donc 14 tunnels de décompression, dont les ouvertures sont visibles sur les flancs de l’enceinte.
Le filtrage, pour cette section grave, est confié à une unité active conçue par Trenner & Frield (montage totalement symétrique) que l’utilisateur pourra utiliser avec d’autres modèles de la gamme de ce constructeur. Ce système fonctionnera donc avec plusieurs amplificateurs.

Il faudrait bien des pages, comme de longs moments d’écoute pour aller au bout de la description de ce système haut de gamme. Difficile de le faire ici car la marque n’a pas encore de distributeur en France.
Pour la valeureuse société qui serait intéressée pour prendre en charge la distribution des produits Trenner & Frield sur l'Hexagone, il est également bon de savoir que la marque ne verse pas uniquement dans le domaine de la Hi-Fi ultra High End. Son catalogue propose aussi, des enceintes de bibliothèques haut de gamme dont les prix débutent à moins de 3 000 € la paire.

Spécifications de l'enceinte Trenner & Frield Duke

  • Bande passante : 22 Hz 80 000 kHz
  • Impédance : 8 Ohms
  • Rendement : 92 dB (2.83 V/1 m)
  • Dimensions : 50 x 150 x 85 cm
  • Poids : 126 kg (avec le filtre actif)
  • Prix : 130 000 € la paire

www.trenner-friedl.com


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework