Accueil  |  ZeGreen  |  TopAudio  |  Home Cinéma  |  Showroom

social facebook box white 64 logo-Twitter-icon logo-youtube  Logo-tumblr logo-instagram logo-storify social_rss_box_white_32

Reportage : Salon HiFi & Home Cinéma (Paris High End 2011)

paris-high-en-2011-ouverture

Le week-end des 1 et 2 octobre derniers, se tenait à Paris le salon annuel de la Hi-Fi et du Home Cinéma organisé par la SPAT. Cette édition 2011 a connu un grand succès et fut l’occasion pour des visiteurs particulièrement nombreux d’écouter, pour la première fois en France, plusieurs nouveautés de marques internationales ainsi que de (re)découvrir quelques perles de la Haute Fidélité hexagonale.

L’événement se déroulait comme d’habitude à l’hôtel Pullman de la Porte de Sèvres de Paris, à deux pas du fameux complexe de l’Aquaboulevard et de l’Héliport de Paris. Dès le samedi matin, malgré la météo résolument estivale et nettement plus ensoleillé que certains jours d’août dernier, la foule se pressait à l'entrée. Selon les organisateurs une affluence en progression de prés de 30 % par rapport à l’édition précédente aurait été enregistrée ce jour-là.
La vente des billets par le biais de la FNAC, le partenariat avec le site de musique en ligne Qobuz, la mise en place par le CEDIA de conférences et sessions de formation pour les professionnels de l’intégration, la présence d’un espace pro Home & technologies, la tenue conjointe de la convention annuelle du réseau des magasins Home Ciné Feel ou encore les concerts gratuits organisés autour d’artistes Yamaha et Sony Music… autant d’éléments qui ont porté leurs fruits. Le public s’est renouvelé et rajeuni ce qui est un signe très encourageant pour l’avenir de la profession.

paris-High-End-2011-foule

Devant un tel succès, la SPAT forme quelques projets ambitieux pour les prochaines éditions du Salon de HiFi & Home Cinéma (également baptisé Paris High End). Un nouveau lieu est envisagé. Ce pourrait être, selon les dires des organisateurs, un «palais». Afin d’y parvenir, la SPAT s’est rapprochée de la High End Society qui organise, entre autres, le High End de Munich, le plus gros salon européen consacré à la Haute Fidélité ultra haut de gamme. M. Kurt W Hecker, président de la High End Society, était d’ailleurs invité d’honneur cette année du salon parisien.

Les écoutes et produits les plus marquants du Paris High End 2011

Lors de ce Paris High End 2011 nous avons également remarqué un phénomène intéressant : le renouveau et le regain d’intérêt pour la Hi-Fi haut de gamme «abordable». En effet, nous avons assisté à peu de démonstrations de systèmes complètement délirants, inaccessibles financièrement à la plupart des amateurs. Les écoutes proposées étaient moins spectaculaires que certaines années précédentes. Elles privilégiaient souvent une approche plus humaine, plus en phase avec les attentes de l’audiophile lambda. Les écoutes, que nous avons trouvées les plus réussies, étaient souvent réalisées à partir d’ensembles relativement simples dont le prix total ne dépassait pas celui d’une voiture économique. Pour se les offrir, cela demande certes quelques sacrifices, mais ce n’est pas du domaine de l’irréalisable pour beaucoup d’entre nous.

Cliquez sur les vignettes pour agrandir les images

Les 50 ans en fanfare de KEF
La marque britannique fêtait ses cinquante ans et avait investi plusieurs espaces au rez-de-chaussée et au 21ème étage de l’hôtel Pullman. On pouvait y écouter les fabuleuses enceintes Blade ainsi que les nouvelles enceintes de la R Series (qui ont beaucoup plu au public et dont nous vous reparlerons bientôt) ou encore visiter une rétrospective des plus emblématiques réalisations de la marque sans oublier la dédicace du livre commémoratif par son propre auteur, Ken Kessler, le célèbre chroniqueur Hi-Fi anglais.

La bande-son signée Qobuz
Qobuz, excellent site de musique en ligne en qualité CD ou «Studio Masters» (Haute Définition), était pour la première fois partenaire de Salon HiFi & Home Cinéma. Il en signait pour l’occasion la bande-son officielle avec un album gratuit, librement téléchargeable sur le web. Sur son stand, il était possible de découvrir le sculptural serveur audio Soledge Maestro (à partir de 10 000 €).

paris-high-en-2011-qobuz

Des platines vinyles et de la musique dématérialisée
Effectivement les démonstrations à partir de lecteurs de CD se font de plus en plus rares. Parmi les beaux spécimens de platines vinyles que nous avons pu voir ou écouter on peut citer les modèles Pro-Ject dont la superbe édition limitée signée de Barbara Mungenast, la Music Hall mmf 2.2 (environ 500 €) désormais distribué par IHT Services, ou les modèles Pierre Rifaud…
Côté musique dématérialisé : PS Audio, Musical Fidelity, Meridian, Antelope, Electrocompaniet, Micromega AirDream (en compagnie des enceintes Avantgarde), Nad C446…

Music First Audio
Une démonstration hors du temps et des modes pour un rendu musical particulièrement séduisant et attachant. Autour du Music Baby Reference (5 000 £), indiqué comme étant le meilleur préampli de tous les temps (!!??), le système se composait d’un magnétophone à bande Revox, d’amplificateurs à tubes et d’enceintes à rayonnement sur 180° équipées chacune d’un unique haut-parleur large-bande à membrane bicône.

Les amis des iMachins d’Apple
Les iPod, iPhone et iPad en tous genres font de plus en plus d’émules dans les rangs audiophiles. Parmi les nouveaux appareils qui leur sont consacrés, on peut apercevoir ici les stations d’écoutes Yamaha, le NuForce iDo (250 €) et la nouvelle station d’écoute Nad VISO 1 (environ 750 €).

StormAudio et JMB et Neat
Parmi les démonstrations les plus musicales, on trouvait deux ensembles pilotés par le nouvel ampli intégré haut de gamme Ri70 Révélation. L’une à partir des enceintes JMB Hommage et l’autre sur les enceintes Neat Mementum 4i (Voir article ON Magazine).

Everything But The Box
On ne se lasse pas des formes et des couleurs incroyables de ces enceintes «spoutnik» venues de Bulgarie.

B&W PM1 et Atohm GT 1.0
Les B&W PM1 (2 500 € la paire) associées aux électroniques Classé Audio et Kaleidescape, ainsi que les Atohm GT 1.0 (également 2 500 € la paire) avec les électroniques Perreaux et Atoll étaient parmi les écoutes les plus réussies du Salon HiFi & Home Cinéma 2011. Pourtant ce ne sont que de toutes «petites» enceintes acoustiques de «bibliothèques».

Espace Kapr Audio
Excellent niveau pour ces démonstrations combinant les enceintes Legacy Audio aux électroniques Coda et Audiophile Technologies. Des marques importées depuis peu en France et à suivre de près.

paris-high-en-2011-kapr-audio

Espace Audioquartet
Un magnifique stand pour cette société de distribution. Installé au 21ème étage de l’hôtel Pullman on pouvait y entendre les panneaux électrostatiques Martin Logan ou les enceintes Sonus Faber et admirer les électroniques Peachtree Audio, Wadia ou encore Prima Luna.

Espace Sound & Colors
Également installées au 21ème étage de l’hôtel Pullman. On atteignait le septième ciel en matière de restitution sonore avec les électroniques Ayre et Soulution pilotant les enceintes Kharma et Magico.


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework