Salon CES 2021 : la grand-messe de la high-tech annulée, et remplacée par un évènement en ligne

CES 2021 ONmag

Les uns après les autres, tous les rassemblements de la high-tech, majeurs ou de moindre importance, sont décimés par la pandémie actuelle. Si quelques salons comme l'IFA 2020 sauvent les apparences en réinventant une formule en comité restreint, la plupart sont annulés ou, comme cela vient d'être annoncé avec le CES 2021, se tiendront sous la forme d'une version en ligne. Prévu pour janvier 2021, ce gigantesque salon des nouvelles technologies (dont l'audio) a préféré ne pas prendre de risque, même 5 mois à l'avance.

Une formule revisitée et mystérieuse

L'annonce n'a absolument rien de surprenant et vient de Gary Shapiro lui-même, président actuel de la structure organisatrice du salon, la CTA (Consumer Technology Association). Il déclare ainsi qu'il "n'est pas possible de faire venir plusieurs dizaines de milliers de personnes à Las Vegas en toute sécurité", préférant miser sur une "nouvelle expérience interactive". En d'autres termes, personne n'a envie de voir le CES se (re)transformer en super cluster du Covid, comme cela est plus que soupçonné avec l'édition 2020 du salon.

Ainsi faudra-t-il s'attendre à des conférences en ligne pour les acteurs majeurs, ce qui est déjà plus ou moins le cas en temps normal, mais également à une approche virtualisée du salon pour l'ensemble des marques.

Sur ce dernier point, tout est extrêmement flou, car il est difficile de demander aux constructeurs de réinventer une approche salon 100% Internet. De quoi imaginer que certaines marques réussiront à tirer leur épingle du jeu, quand d'autres risquent fort de s'enterrer dans des présentations ultra classiques.

À ce titre, nous ne savons pas si toutes les marques prévues à l'origine seront de la partie. À l'instar de l'IFA 2020, dont l'édition maintenue mais réduite a largement refroidi certains constructeurs qui se sont purement et simplement retirés du salon, l'évènement en ligne risque de se passer d'un très grand nombre d'acteurs, notamment ceux de moyenne importance, trop gros pour que le CES soit le seul moyen de se faire connaître et trop petits pour vraiment exister face aux géants du secteur. Cela est déjà le cas avec l'IFA, que beaucoup de fabricants ont choisi de bouder, même si la problématique est un peu différente.

Le CTA n'a donc fourni aucune précision sur les marques qui seront présentes, ni sur l'organisation en elle-même, et semble avoir pris sa décision dans une certaine urgence, se laissant une petite marge de manœuvre. Le CES 2021, plus grand rassemblement high-tech de l'année, rejoint donc une myriade de conférences annulées ou modifiées, comme celles de Microsoft, Facebook, Apple, Google, ou encore l'E3, l'IFA et la GDC. Une vraie hécatombe qui pourrait, nous l'espérons, réinventer légèrement l'expérience salon, pourquoi pas au profit d'un aspect un peu plus écologique.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: CES2021

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework