icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Actualités Blu-ray/DVD « La Planète sauvage » : version restaurée 2K d’un dessin animé hors du commun…

Blu ray La Planete sauvage

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)

Synopsis

Sur la planète Ygam vivent les Draags, des d'humanoïdes géants dont l’existence s’écoule toute entière tournée vers la méditation. Leurs enfants raffolent de minuscules animaux familiers, les Oms, ramenés d'une lointaine planète dévastée, Terra. Mais les Oms qui s’échappent retournent à l’état sauvage dans les parcs. Terr est un bébé oms que Tiwa, la fille de Sinh, recueille. Devenu adolescent Terr s’échappe avec le serre-tête de Tiwa qui va aider la tribu dans laquelle il se réfugie à lutter contre les Draags…

• Titre original : La Planète sauvage
• Support testé : blu-ray
• Genre : animation, science-fiction
• Année : 1973
• Réalisation : René Laloux
• Casting : (voix) Jennifer Drake, Sylvie Lenoir, Jean Topart, Jean Valmont, Max Amyl, Yves Barsacq, Philippe Ogouz
• Durée : 1 h 08 mn 40
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,66/1
• Sous-titrage : français
• Piste sonore : DTS-HD MA 2.0 monophonique français
• Bonus : La Planète sauvage, une œuvre singulière, interview de Laurent Valière (16 mn 34) - Laloux sauvage, documentaire (2009, 26 mn 16, réalisation Florence Dauman) - trois courts-métrages (DD 2.0 mono, 1,33/1) de René Laloux : Les Dents du singe (1960, 10 mn 56), Les Temps morts (1964, 9 mn 57) et Les Escargots (1965, 10 mn 50) - galerie de 71 dessins de Roland Topor (2 mn 42) - galerie de 50 peintures de René Laloux (4 mn 09) - livret « La Planète sauvage » par Fabrice Blin (12 pages) à propos de René Laloux
• Éditeur : Arte Editions

Commentaire artistique

La Planète sauvage, Prix spécial du Jury à Cannes en 1973, a été librement adapté d’un roman de Stefan Wul « Oms en série » par Roland Topor, auteur des dessins, et René Laloux, qui réalisa le film. Les deux artistes se sont rencontrés dans les années 60 où ils collaborèrent à deux courts-métrages (cf., bonus) avant de parier sur ce projet un peu fou (1073 plans, 4 ans de travails pour 25 personnes à Prague) de long-métrage d’animation allant à l’encontre des standards de l’époque et du classicisme disneyen. Le plébiscite du public et de la critique à sa sortie démontrera le bienfondé de l’entreprise. Ce film insolite se démarquait par son design singulier et son scénario mâture. L’histoire apparaît comme une sorte de conte philosophique qui prônerait les vertus de la tolérance et de l’apaisement traduites en images avec toute la dimension artistique du style propre à Roland Topor. Ses dessins aux couleurs franches associent une grande imagination et une tendance à l’expressionisme que la technique retenue du « papier découpé en phases » dote d’une superbe fluidité. Ce choix a permis de respecter fidèlement l'aspect, la palette et la texture des dessins originaux tout en possédant, par la grâce d’une réalisation inventive qui prend son temps (rien à voir avec la frénésie des films actuels), la souplesse du mouvement et la fraicheur d’une atmosphère poétique. Comparé aux animations actuelles par ordinateur, devenu la norme obligée des dessins animés, La Planète sauvage n’a rien perdu de ses qualités artistiques et lyriques : on fait sans doute mieux côté technologique mais rien ne remplace le charme désuet, teinté de psychédélisme propre aux années 60, de cette animation unique en son genre. Par l’étrangeté du monde ainsi recréé, par son identité visuelle forte et par la subtilité poétique de sa réalisation La Planète sauvage continue d’exercer une véritable fascination propre aux œuvres d’art. On ne saurait trop conseiller que de (re)découvrir ce chef-d’œuvre de Roland Topor et René Laloux dans cette version restaurée.

Commentaire technique

Copie HD très bien définie, nouveau master restauré, légère granulation, bon contraste, excellent étalonnage homogène, colorimétrie vive, couleurs pimpantes, tons nuancés, pas de défauts majeurs ; mixage français 2.0 aux dialogues très clairs et équilibrés, bonne dynamique sur les sons d’ambiances (créations sonores au synthétiseur de Jean Guérin) et la musique d’Alain Goraguer, pas de distorsion

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixage sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : http://www.imdb.com/title/tt0070544/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework