Essai AudioQuest PowerQuest 2 et 3 : des barrettes secteur idéales pour l'homo audiophilus moderne ?

AudioQuest PowerQuest 1 2 review ONmagFR00004

La marque américaine AudioQuest, leader mondial des câbles audiophiles, a récemment lancé deux nouvelles barrettes secteur, la PowerQuest 2 et la PowerQuest 3. Ces deux barrettes interpellent immédiatement par leur niveau d'équipement, la multiplicité des systèmes de protection et de filtrage des bruits parasites qu'elles intègrent, ainsi que leur tarif. Ces prix sont certes déjà élevés, mais paraissent fort raisonnables par rapport à ceux de beaucoup de produits concurrents et rendent ces multiprises accessibles à presque toutes les bourses. Nous avons essayé les AudioQuest PowerQuest 2 et PowerQuest 3 pour savoir si elles tiennent leurs promesses.

LA SUITE APRÈS LA PUB

AudioQuest PowerQuest 2 et 3

L'avis d'ON-mag : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)

AudioQuest PowerQuest 2 : 6 prises secteur (dont 2 pour les hauts courants et 1 pour les appareils vidéo 4K/8K), 2 ports USB de charge 5 V, protections contre les décharges et surtensions, filtrage linéaire du bruit, 250 €
VOIR LES PRIX EN LIGNE


AudioQuest PowerQuest 3 : 8 prises secteur (dont 2 pour les hauts courants et 2 pour les appareils vidéo 4K/8K), 2 ports USB de charge 5 V, entrée et sortie Ethernet RJ45, protections contre les décharges et surtensions, filtrage linéaire du bruit, 350 €
VOIR LES PRIX EN LIGNE

 

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE


Dans le monde de la Hifi haut de gamme, si la plupart des audiophiles s'accordent à reconnaître l'utilité de câbles et d’un système d'alimentation de qualité, bien dimensionnés, en revanche les débats font rage dès qu'il s'agit de reconnaître les performances de tel ou tel accessoire parfois vendu à prix d'or. En effet, vu les tarifs astronomiques pratiqués par certaines marques, on peut souvent s'interroger sur leur honnêteté et leurs arguments parfois plus ésotériques que scientifiques.

Néanmoins, s'il est un acteur dans ce secteur qui inspire plus confiance que d'autres, c'est bien AudioQuest. Ce constructeur américain, qui a aussi des ateliers d'assemblage en Europe, propose un des catalogues les plus vastes, s'étendant de modèles réellement démocratiques à quelques euros jusqu'à des références véritablement High End coûtant plusieurs milliers d'euros. Il est le leader incontesté du marché et se caractérise par son approche toujours très pragmatique étayée par des éléments en partie mesurables (voir notre article sur "l’influence de la liaison avec le courant secteur pour les installations audiophiles").

AudioQuest PowerQuest 1 2 review ONmagFR00005

Prises optimisées pour les hauts courants, la vidéo 4K/8K, mais aussi pour la charge USB ainsi que le réseau Ethernet

Les AudioQuest PowerQuest 2 et PowerQuest 3 se présentent sous la forme de conditionneurs secteur allongés, mais attention ce ne sont pas à proprement parler des conditionneurs et encore moins des onduleurs. Leurs boîtiers sont accompagnés d'un socle détachable. On peut les poser à l'horizontale ou à la verticale ou encore les accrocher au mur. Leur solide coque en matière plastique comporte des inserts et des patins amortissants pour cela.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Le modèle PowerQuest 3 est un peu plus volumineux que le PowerQuest 2. Il possède plus de branchements. Il est équipé de 8 prises de courant contre 6, de quatre ports USB d'alimentation 5 V contre 2, et il gagne une entrée ainsi qu'une sortie Ethernet RJ45 afin de filtrer les parasites du réseau informatique.
Les prises secteur de ces deux barrettes n'ont pas de broche centrale de raccordement à la terre. Cette liaison est assurée par des glissières métalliques sur les côtés. Cela donne la possibilité de choisir le sens du branchement et donc la phase, ce qui peut être utile avec certains appareils audio afin d'optimiser les performances.

En outre, les prises secteur des PowerQuest 2 et 3 n'ont pas toutes la même fonction. Elles sont toutes soumises à un système de filtrage linéaire différentiel qui réduit le bruit de 22 dB entre 30 kHz et 1 GHz. Mais deux d'entre elles sont optimisées pour les hauts courants que nécessitent les amplis Hifi et Home Cinéma, les soundbars ou les caissons de grave, tandis qu'une autre (deux sur la PowerQuest 3), dédiée aux téléviseurs 4K et 8K, ajoute un étage de filtrage supplémentaire.

AudioQuest PowerQuest 1 2 review ONmagFR00012

Des multiprises qui protègent

Le rôle des barrettes secteur AudioQuest n'est pas uniquement d'apporter un courant propre à vos électroniques, nettoyé de parasites, mais aussi de les protéger. Elles intègrent donc deux protections. La première coupe en moins d'un quart de seconde le courant dès que la tension du secteur dépasse 270 VAC. Cette protection se désactive ensuite dès que la tension redescend à la normale. La seconde prévient les décharges, comme celles provoquées par la foudre. Elle est non "sacrificielle", ce qui signifie qu'il n'y a pas de fusible ou autre élément à changer pour réarmer, et elle supporte jusqu'à 6000 V/3000 A.

AudioQuest PowerQuest inside

Pas de dégradation et des bienfaits parfois non négligeables

Nous n'allons pas vous dire que ces barrettes secteur font des miracles, vous raconter qu'avec elles on a l'impression qu'un système Hifi semble passer des performances d'une 2 CV à celles d'une Ferrari. Dans certaines conditions de courant secteur favorable et à partir d'appareils Hifi dont la section d'alimentation est bien conçue, leur effet ne change pas grand-chose, et c'est déjà un bon point. Contrairement à d'autres solutions incorporant des protections contre les surcharges et surtensions, les AudioQuest PowerQuest 2 et 3 ne dégradent pas les performances sonores. On ne constate pas de tassement de la dynamique ni de ralentissement dans l'exécution musicale comme si le message sonore était freiné.

Par ailleurs, dans des conditions de courant secteur moins favorable, pollué par de nombreux parasites, ces barrettes PowerQuest peuvent apporter un petit plus. Nous avons fait l'essai en chargeant la mule : en raccordant plusieurs smartphones sur les prises USB, en branchant divers transformateurs pour alimenter des éclairages avec variateur ainsi que plusieurs sources audio analogiques et numériques, en approchant un téléphone sans fil DECT que nous connaissons être la source de beaucoup de perturbations. Dans cette configuration, par rapport à une multiprise basique vendue en grande surface, les PowerQuest nous ont bien semblé apporter plus de propreté à la restitution sonore, des graves plus amples et mieux tenus, des aigus plus doux et définis, un médium plus ouvert. Les différences sont subtiles, on ne les remarque pas à tous les coups, mais sur le long terme elles peuvent améliorer sensiblement l'expérience d'écoute.

Ajoutons que les multiprises AudioQuest PowerQuest inspirent particulièrement confiance à l'usage. Elles paraissent très sérieuses et robustes. Le contact et la tenue mécanique au niveau des prises sont excellents. On ne rencontre aucune difficulté pour brancher et débrancher. Le câble de raccordement à une prise secteur murale est la fois d'une bonne longueur (plus de 2 mètres) et d'une bonne souplesse.

Les multiprises secteurs AudioQuest PowerQuest décortiquées par ON-mag

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Audioquest

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework