Festival Nuits de Nacre à Tulle - Jeudi 13 septembre

C’est dans une ville fière d’elle-même et des récents changements que nous arrivons à Tulle, en Corrèze, ce 13 septembre 2012, pour cette vingt-cinquième édition des Nuits de nacre, le plus grand festival d’accordéon que je connaisse.  L’édition de cette année a été baptisée Cousins cousinent et donne la priorité aux cousins du Canada, des Antilles, de la Louisiane et d’ailleurs.

festival-tule-nuits-de-nacre-1

Chaque année, il y a un artiste Fil Rouge. Pour 2012, c’est l’accordéoniste Régis Gizavo, qui vient de Madagascar, très exactement de Tuléar (vous avez dit Tulle et Arts ?) et a accompagné aussi bien I Muvrini que Graeme Allwright ou Mano Solo. C’est lui qui inaugure musicalement ces vingt-cinquièmes Nuits de nacre, avec le trio Karpatt et que l’on va retrouver pendant ces quatre jours de nacre. Juste après le maire de Tulle qui avait ouvert officiellement ce festival et juste avant l’apéro géant à base de Salers, l’apéritif local à la gentiane qui se prête si bien à toutes sortes de cocktails.

festival-tule-nuits-de-nacre-2-gizavo

Nous croisons le Old School Funky Family, un octet comprenant notamment quatre saxophonistes (ss, as, ts et bs) qui circule en ville et appelle tout le monde aux réjouissances et que nous retrouverons tout à l’heure pour un concert bayonnais. Pour le moment, ils funkisent à fond et ça déménage !

festival-tule-nuits-de-nacre-3-osff

Dîner sur le pouce, pour ne pas louper Manaswing, et son accordéoniste Sonia Rékis qui joue devant le bar du Jardin, l’un des nombreux Bars de Nacre, c’est-à-dire des bars qui sont partie prenante du festival. C’est un trio que nous connaissons bien (voir article) et qui nous enchante toujours avec une musique swinguante très enlevée et fort élégante.

festival-tule-nuits-de-nacre-4-manaswing

En chemin, nous nous arrêtons pour goûter l’accent et les plaintives chansons des Cajuns de chez nous que chante et joue le groupe Pain d’Maïs. Pas question d’aller ce soir applaudir Hugues Aufray qui joue et chante à guichets fermés, accompagné par l’accordéoniste Alexandre Léauthaud. Il n’y a plus de place et nous aurions dû nous y prendre plus tôt. Nous ratons quelque chose, paraît-il, car cet éternel jeune homme a régalé son public d’un tour de chant exceptionnel sans interruption, avec une fraîcheur extraordinaire, dixit notre copine Nadia qui n’en revenait encore pas le lendemain.

Devant le Zen’Eat, une foule nombreuse se délecte des couplets anarchisants du groupe Tournée Générale. En particulier des « Quatre Cents Coups », de Léo Ferré qu’on n’a pas souvent l’occasion d’entendre à la radio. Et pourtant… Jean-Philippe Vauthier nous l’offre au son de l’accordéon d’un autre Vauthier (Maxime) et d’une section rythmique solide.

Puis, c’est le groupe La Gâpette, cinq gaillards en casquette comme il se doit, qui débute son concert devant le Latitude Lounge, par une chanson rendant hommage à Georges Brassens. Ils sont cinq, dont deux accordéonistes (Stéphane Plouvin et Maxime Raguin) et un chanteur-guitariste de talent (Rodolphe Cornier).

festival-tule-nuits-de-nacre-5-gapette

Retour par le Morand Cajun Band qui, comme son nom l’indique, nous berce des musiques de Louisiane, avec ces petits mélodéons cajuns qu’il faut changer selon les airs qu’on joue. Gigues et zydeco. Et puis par l’orchestre de bal Loup Parça, de l’accordéoniste Serge Conjad. Paso-dobles, valses et tangos. Les danseurs et danseuses n’en finissent pas d’user leurs belles chaussures sur le parquet ciré de la place Maugein.

Et comme les plus courageux pourront continuer à danser au Balluche de la saugrenue, au chapiteau Jo-Privat, cela vaut pour les plus paresseux une promesse d’écouter les flonflons encore une bonne partie de la nuit. Bonne nuit, la journée a déjà été bien remplie et celle qui s’annonce le sera davantage.

texte de Michel Laroche


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework