PUBLICITÉ

Chord C-thru : le câble Hi-Fi/WiFi sans câble, technologie ultime de transmission audiophile

Chord

Chord Company aurait-il trouvé la recette du câble ultime, celle qui mettra définitivement d'accord les audiophiles les plus férus de musicalité ? C'est bien possible. Oubliez le cuivre pur à 99,9999999999%, la cryogénisation, le câble en argent, les placages en béryllium ou les câbles de Litz, l'avenir est dans la transmission câblée sans câble.

Avertissement : cet article a été publié le 1er avril et en 2022 le 1er avril était un vendredi, "jour du poisson" pour certains.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Il fallait y penser !

Cela paraît bête en le disant, mais le problème d'un câble analogique est bien que le signal subit forcément des pertes en allant d'un point A à un point B. Eh oui ! Tout connecteur, tout matériau, toute structure génère de la résistance, des effets d'inductance et de capacitance.
Ces horribles problèmes font qu'il est plus que jamais normal et justifié de vendre des câbles à 1000 euros le mètre (voire 10 000 pour les plus musicaux) tant la science et la recherche nécessaire en amont est complexe et sérieuse. Il n'y a pas de place pour les clowns et charlatans, sur ce marché !

Mais aussi qualitatifs soient les câbles les plus haut de gamme, ils restent soumis, même à un degré moindre, aux problèmes liés à la transmission électrique.
Chord Company a encore une fois fait preuve d'ingéniosité et vient de dévoiler son nouveau C-thru, qui parvient à totalement éliminer le problème de la transmission. Pour ce faire, le constructeur a développé une technologie révolutionnaire de câble sans câble, qui repose sur la dernière version de son système ARAY : l'InvisARAY. Pour l'utilisateur, seuls des connecteurs, en apparence de simples RCA, sont présents. Il n'y a qu'à les brancher sur les entrées RCA des deux appareils à relier.

Via l'utilisation d'une transmission sans perte WiFi, le câble sans fil C-thru porte un signal sans dégradation ou coloration. De quoi retrouver une qualité authentique, telle que l'artiste l'aurait voulue. Les basses sont ainsi plus tendues, les médiums plus fruités, les hautes fréquences plus aigües, les détails plus nombreux et la scène sonore plus holographique. On espère retrouver un jour une déclinaison du C-thru capable de remplacer les câbles numériques type Ethernet (en les couplant à un switch audiophile par exemple).
Chord Company démontre qu'il y a encore de la place pour l'innovation dans le domaine. Les C-thru sont déjà disponibles sur le site de la marque, uniquement payables en cryptomonnaie malheureusement, du fait de stocks très limités.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Chord Company

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus