PUBLICITÉ

Audiolab Omnia : l'ampli-streamer Hifi omniscient, pour aller de la musique dématérialisée jusqu'aux enceintes

Audiolab Omnia

Constructeur anglais dont les électroniques sont à la fois classieuses et efficaces, Audiolab dévoile l'Omnia, un produit extrêmement complet, puisqu'il couvre l'intégralité de la chaîne du son. Il fait en effet office de streamer, de lecteur CD, de DAC et d'ampli. De l'audio nouvelle génération comme nous en voyons de plus en plus.

>>> COMPARER LES PRIX, TROUVER UNE OFRRE EN LIGNE
- pour l'Audiolab Omnia

LA SUITE APRÈS LA PUB

 

Sobre, efficace, tout à l'alu

L'Omnia entend clairement se fondre dans la masse. En effet, il hérite d'une des caractéristiques d'Audiolab : la sobriété se mêle à une certaine idée de la classe. Son châssis tout en aluminium anodisé, arrondi sur ses faces, est ainsi particulièrement agréable, car il n'en fait jamais trop.

La façade arbore un petit écran en couleur de 4,3 pouces et le reste est partagé entre la minuscule encoche du lecteur CD et les boutons de navigation en aluminium. La plaque inférieure abrite discrètement le capteur infrarouge (télécommande) ainsi qu'une sortie jack 6,35 mm pour raccorder un casque audio à l'Omnia. Pour encore un peu plus de sobriété, une déclinaison noire vient s'ajouter à la plus classique finition en aluminium brut.

Audiolab Omnia 03

L'Audiolab Omnia est déjà assez lourd et imposant (440 x156 x 327 pour 9,1 kg), mais demeure assez loin d'un équivalent lecteur + DAC/préampli + ampli de puissance.

Pour les connectiques, pratiquement rien n'est omis. L'appareil est ainsi équipé :

LA SUITE APRÈS LA PUB
  • entrées réseau : puce WiFi, port Ethernet, puce Bluetooth avec AptX ;
  • entrées numériques : 2 ports SPDIF RCA, 2 prises optiques Toslink, 1 prise USB-B, 1 prise USB-A pour la lecture des fichiers locaux ;
  • sorties numériques : 1 prise optique Toslink, 1 prise SPDIF RCA ;
  • entrées analogiques : 3 entrées Ligne RCA stéréo, 1 entrée préamplifiée, 1 entrée Phono MM (l'Omnia peut ainsi être raccordé à une platine vinyle) ; 
  • sortie analogique : 1 sortie RCA stéréo préamplifiée/Ligne ;
  • bornier stéréo.

Audiolab Omnia 02

Vous l'aurez compris, cet Omnia se veut "omniscient". Il suffit d'y raccorder ses enceintes pour avoir du son à partir de n'importe quelle source ou presque. Seules quelques prises numériques peu communes (I2S ou AES/EBU), ainsi que des prises XLR manquent à l'appel. La connectique la plus utile aurait surtout été un port HDMI e-ARC, pour permettre un raccordement sur TV (même si la prise optique compense en partie le problème). 

DTS Play-Fi, pour l'audio connecté et ouvert

À la base de l'écosystème connecté de l'Omnia se trouve la compatibilité DTS Play-Fi. Ce système, assez ouvert et disponible sur plusieurs marques, permet de donner un accès connecté et même multiroom, cela avec la majorité des services de streaming. Le fait de l'ouvrir à plusieurs marques permet aux utilisateurs de ne pas être "emprisonnés" par un constructeur, comme cela est par exemple le cas avec l'univers Sonos. Dommage, en revanche, de ne pas avoir ouvert l'Omnia à d'autres protocoles directement. Notons que l'appareil est certifié Roon Tested, il peut donc être associé au service de lecture, mais rest plus limité qu'un modèle Roon Ready. Nous retrouvons également la présence de Spotify Connect.

La force du protocole DTS Play-Fi se retrouve à la fois dans la qualité sonore qu'il propose (jusqu'à 24 bits/192 kHz) et dans sa souplesse. Il est par exemple possible de compenser la latence vidéo en utilisation home cinéma, ou encore de donner un rôle polyvalent aux enceintes. À titre d'exemple, il est simple de définir le rôle d'une enceinte comme un canal gauche ou droit, une voie centrale, voire en tant que canal surround.

Audiolab Omnia 01

Pour l'étage de conversion, Audiolab opte pour une certaine modernité et confie cette tâche à un modèle ES9038Q2M d'ESS, l'une des puces les plus modernes du catalogue.

LA SUITE APRÈS LA PUB

L'amplification stéréo intégrée est un peu plus mystérieuse, mais nous savons qu'Audiolab se repose sur un amplificateur en classe AB avec technologie CFB (Complementary Feedback) et s'appuie pour l'ensemble (de l'alimentation) sur un transformateur torique de 200 VA avec circuit de filtrage de 60 000 µF. À l'heure où bon nombre d'appareils tout-en-un optent pour la praticité et la puissance des modules en classe D, l'utilisation d'une technologie en classe AB, considérée par certains comme plus "musicale", peut être intéressante.La puissance annoncée de l'Omnia est de 50 W par canal sous 8 Ohms et jusqu'à 75 W par canal sous 4 Ohms. Notons également que la prise casque est reliée à un amplificateur dédié, avec son propre circuit de rétroaction négative.

Streamer/lecteur CD/DAC/ampli bien attirant, cet Audiolab Omnia est disponible en France au prix de 2 000 euros.

Spécifications

  • Type : streamer, lecteur CD, DAC, amplificateur intégré
  • DAC : ES9038Q2M
  • Décodage MQA
  • Compatibilité réseau : DTS Play-Fi, Spotify Connect
  • Entrées réseau : puce WiFi, port Ethernet, puce Bluetooth avec AptX
  • Entrées numériques : 2 ports SPDIF RCA, 2 prises optiques Toslink, 1 prise USB-B, 1 prise USB-A pour la lecture des fichiers locaux
  • Sorties numériques : 1 prise optique Toslink, 1 prise SPDIF RCA
  • Entrées analogiques : 3 entrées Ligne RCA stéréo, 1 entrée préamplifiée, 1 entrée Phono MM
  • Sortie analogique : 1 sortie RCA stéréo préamplifiée/Ligne
  • Puissance de sortie : 2 x 50 W sous 8 Ohms, 2 x 75 W sous 4 Ohms
  • Gain : +8 dB en entrée Ligne, + 47 dB en entrée Phono MM
  • SNR : >110 dB en entrée Ligne, 76 dB en entrée Phono
  • THD (sortie ampli) : < 0,0004%
  • Dimensions : 440 x156 x 327
  • Poids : 9,1 kg
  • Déclinaisons : gris, noir
  • Prix : 2 000 euros


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Audiolab

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus