icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Micromega MyDAC : le petit DAC USB qui chante cocorico

micromega-mydac-ouverture

Le constructeur français Micromega était présent sur le salon High End de Munich du 3 au 6 mai derniers. Malgré le peu de succès qu'ont rencontré ses démonstrations, il y avait sur son stand une nouveauté fort intéressante : le MyDAC, un convertisseur avec entrée USB, très abordable et néanmoins conçu et fabriqué en France.

Comme nous avons pu le constater à travers les stands et showroom du salon High End 2012, la tendance "locaudiophile" est en plein essor. Elle fait écho en quelque sorte à la récente campagne présidentielle hexagonale au cours de laquelle le "produire en France" (ou en Europe et plus généralement dans les pays occidentaux) est redevenu une valeur importante.
Ainsi plusieurs marques présentes au salon de Munich revendiquaient fièrement le label de "production artisanale locale". Chez les fabricants français plusieurs d'entre eux mettaient en avant le "made in France". Micromega a notamment dévoilé le MyDAC, un DAC USB audiophile, fabriqué en France, non en Asie, et qui pourtant reste très abordable.
Cet appareil est le premier d'une nouvelle gamme chez Micromega qui comptera à terme cinq produits : un amplificateur casque, un pré-amplificateur phono MM/MC, un lecteur de musique en réseau sans fil, un amplificateur et le MyDAC que nous vous présentons ici.

Circuit interne du Micromega MyDAC

MyDAC_Internal

Outre le fait qu'il est fabriqué en France, le convertisseur USB MyDAC a, de prime abord, tout pour plaire. Voici ses caractéristiques en détail.

  • Interface USB asynchrone XMOS, pouvant recevoir des signaux audionumériques d'une résolution jusqu'à 24 bits/192 kHz directement depuis le port USB d'un ordinateur. Compatible profiles USB Audio 1.0 et 2.0, ne nécessitant pas de driver (logiciel) sous Mac. Le driver pour Windows est quant à lui gratuit et disponible sur le site de Micromega.
  • Entrées audionumériques 24 bits/192 kHz, sur prises coaxiale (RCA) et optique (TosLink), avec niveau de jitter très reculé (<50 ps, transmetteur Wolfson WM8804).
  • Deux alimentations à découpage intégrées (pas de transfo externe), dont une dédiée à la section audio avec condensateurs de filtrage audiophile Wima.
  • Circuit de conversion 24 bits/192 kHz Cirrus Logic CS4351 (112 dB de dynamique) accompagné de deux horloges distinctes, l’une cadencée à 22.579 MHz pour les signaux multiples de 44.1 kHz et l’autre à 24.576 MHz pour les multiples de 48 kHz, avec alimentation à faible bruit afin de réduire au maximum les problèmes de jitter.
  • Alimentation écolo avec une consommation de moins de 0,5 watt en veille et de 2,5 watts en fonctionnement.
  • Sortie analogique à faible impédance (600 ohms) permettant d’utiliser des câbles de grande longueur.
  • Commutateur rotatif à l'avant pour sélectionner la source.
  • Coffret en ABS texturé, en finition blanche ou noire.
  • Dimensions de 140 x 150 x 35 mm et poids de 300 g.
  • Prix : 300 €

Le Micromega MyDAC devrait être disponible courant juin et suivi en septembre par l'ampli casque MyZik.
Plus d'infos : www.micromega-hifi.com


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework